.
.

Le triomphe de la vérité

.

Coopération sino-béninoise: La Chine dévoile ses atouts dans le domaine des médias


Photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture

Sous le haut patronage du ministère du commerce de la République Populaire de la Chine se tient depuis ce mercredi 19 juin 2019 à l’Hôtel Yu Long à Béijing, un séminaire de formations dans le domaine des médias au profit d’une vingtaine de professionnels de médias béninois sous le thème, “La coopération et le développement des medias”.

Le séminaire de formations dans le domaine des médias est une initiative du gouvernement chinois au profit des professionnels des médias béninois pour présenter les acquis de développement du journalisme en Chine. Pendant vingt jours, les participants seront outillés sur le fonctionnement des médias chinois et leur concept du journalisme ainsi que les technologies des nouveaux médias et leur application dans la communication. Selon le Directeur Adjoint du centre de formation du groupe de publication international de Chine (CIPG Training Center), Li Hengtian, organisateur de ce séminaire de formations, les médias jouent un rôle important dans le développement de chaque pays et c’est pourquoi la Chine souhaite partager ses expériences de réformes et de développement du journalisme avec les professionnels des médias du Bénin. Plusieurs communications vont meubler ce séminaire à travers des échanges entre les médias chinois et étrangers sur l’innovation des médias chinois dans un contexte caractérisé par la convergence des médias de la Chine et les nouvelles opportunités de coopération entre la Chine et le Bénin dans les domaines économiques et du journalisme dans le cadre de l’initiative “une ceinture, une route”. Pour rappel, cette initiative a été lancée par le Président Chinois, Son Excellence Xi Jinping lors de l’ouverture du 3e forum de la coopération entre la Chine et l’Afrique, à l’occasion de la 6e conférence entre les entrepreneurs chinois et africains en septembre dernier. Cette initiative nait, selon Xi Jinping, de la nécessité de construire une voie de développement de haute qualité adaptée aux conditions nationales, inclusives et bénéfiques pour tous, afin de parvenir à la prospérité commune pour les peuples de toutes les nations, dont les Africains constituent une partie importante de la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. “Une ceinture, une route” vise, entre autres pour la presse et les médias africains, le renforcement de capacité dans la mise en place d’un réseau de coopération des médias Chine-Afrique. C’est donc dans cette logique que le présent séminaire de formations est organisé à en croire le Directeur Adjoint du CIPG, en vue d’établir une plate-forme pour les échanges entre les professionnels des médias chinois et béninois, à promouvoir la coopération entre les medias, ainsi qu’à faire progresser la cause du journalisme dans les deux pays. Le représentant des professionnels des médias béninois participant à ce séminaire, Wabi Boukari n’a pas manqué de remercier la Chine pour cette initiative envers le Bénin. Pour lui, certaines parties du monde s’émeuvent face au progrès de la Chine aujourd’hui car elle avance résolument et il est important de connaître ses secrets surtout dans le domaine des médias. Le présent séminaire vient donc à point nommé pour faire connaître davantage la Chine, pays émergent, aux professionnels des médias béninois. La Chine demeure un partenaire stratégique pour le développement du Bénin surtout pour les médias, il n’est point besoin de rappeler l’immense effort qu’elle déploie pour l’installation de la télévision numérique terrestre au Bénin.

 

Quelques impressions à la fin de la cérémonie d’ouverture

Li Hengtian, Directeur Adjoint du CIPG

La relation sino-africaine occupe une place très importante dans les relations internationales entretenues par la Chine. Comme vous le savez, l’amitié entre la Chine et l’Afrique remonte à plusieurs décennies. Et cette année, c’est les soixante dixième anniversaires de la Fondation de la République Populaire de la Chine. Pendant ces années, la Chine a connu un grand développement et les Africains en ont énormément contribué. Aujourd’hui, la Chine joue un rôle très important dans la communauté internationale et regorge beaucoup d’expériences dans plusieurs domaines notamment les médias. C’est pourquoi, la Chine souhaite partager lesdites expériences avec l’Afrique. Il est vrai qu’il existe des mauvaises expériences dans le domaine des medias, mais la Chine possède d’une variété excellente et une propre expérience dans la presse, la publication, la diffusion qu’elle souhaite partager avec les médias africains. Les médias en Afrique et en Chine ne sont pas très puissants comme les médias occidentaux, mais ils ont le même but. C’est pourquoi, il faut conjuguer les efforts des deux peuples pour améliorer notre capacité de presse. Nous envisageons trois attentes pour ce séminaire à savoir, accomplir les formations décidées par le gouvernement chinois dans le cadre de ce séminaire et faire visiter les médias chinois aux participants, approfondir la promotion de la coopération entre les médias chinois et béninois, c’est-à-dire une coopération concrète entre le CIPG avec plusieurs médias béninois, et promouvoir une coopération entre les deux peuples dans le domaine des médias de sorte que chaque pays puisse s’en inspirer pour son développement.

 

Brice Aitchédji, journaliste béninois,

Nos impressions sont bonnes. Le voyage a été long mais nous avons été bien accueillis. C’est un cérémonial d’ouverture officiel et c’est beaucoup d’importance que les Chinois taillent pour les Béninois, nous avons été impressionnés par la ponctualité et l’accueil. Déjà à l’entrée de Pékin, nous avons été sidérés par ce que nous avons vu et nous espérons apprendre davantage de la culture chinoise comme l’indique le programme qu’on nous a remis et visiter les sites  indiqués dans le programme. On fera le point à la fin du séminaire.

 

Saturnin Hounkpè, journaliste béninois

Je ne peux qu’avoir une bonne impression depuis notre accueil jusqu’à la cérémonie d’ouverture. Je me rends simplement à l’évidence que les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands pour nous offrir un séminaire de haute facture. La cérémonie d’ouverture en dit long et les différentes interventions nous ont aguerris. Je crois que ce sont les médias béninois qui en sortiront grand, car ce séminaire est destiné aux professionnels de médias béninois et les Chinois, en nous invitant à un séminaire de cette envergure, voudraient certainement que nous puissions unifier nos expériences communes pour que, dorénavant, nous puissions tirer le meilleur d’eux et renforcer nos capacités à la base. Je remarque que l’expérience chinoise en est une meilleure et nous les professionnels des médias béninois pourront à travers la coopération entre les deux pays, renforcer le niveau de notre capacité. Aujourd’hui, la Chine est le pays qui aide le Bénin à migrer de l’analogie vers le numérique dans le cadre de la télévision numérique et terrestre. Dans les vingt jours du séminaire, nous pourrions constater de façon visuelle comment cette expérience chinoise dans le domaine des médias pourra servir les professionnels des médias Béninois.

 

Bilkiss Lafia-Koda, Attachée de presse du président de la Haac

Nous sommes bien arrivés hier mardi en Chine et nous avons été bien accueillis par les cadres du Centre de formation du groupe de publication international de Chine (CIPG Training Center). Ce matin, nous avons assisté à une belle cérémonie d’ouverture du séminaire 2019 des professionnels dans le domaine des médias de la République du Bénin en Chine. Les discours des représentants du Bénin et de la Chine ont eu le mérite de nous situer sur les objectifs du séminaire. Je pense que nous sommes donc bien partis pour passer un bon séjour, découvrir la Chine et la raconter au Bénin.

 

Paul Amoussou, journaliste béninois,

Mes impressions sont très bonnes. Le top vient d’être donné. Nous sommes en chine pour toucher du doigt les réalités de la Chine dans le domaine des médias dont on entend parler des prouesses. Donc, c’est toujours intéressant de voir ces réalisations, ces prouesses tant vantées. L’autre intérêt réside en ce que le brassage, l’échange entre professionnels est toujours très intéressant. Ce qui permet d’élargir ces horizons et d’actualiser ces connaissances. Pour les professionnels des médias. Ce qui importe, ce sont les faits et c’est l’occasion pour nous de confronter nos connaissances aux faits que nous pourrons voir au cours ce séminaire et de notre séjour en Chine.

Alphonse KOUNOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *