.
.

Le triomphe de la vérité

.

En visite sur les chantiers du projet « Asphaltage » à Abomey-Calavi: José Didier Tonato exige l’accélération des travaux


Vues : 0

Les autorités lors de la visite du chantier

Dans le cadre de la série de visites sur les chantiers d’asphaltage à Cotonou et ses environs, le Ministre du cadre et du développement durable, José D. Tonato s’est rendu sur les chantiers du lot 10 A de ce projet dans la commune d’Abomey Calavi, ce 14 juin 2019. Une visite exclusivement consacrée à ce lot attribué à l’entreprise chinoise HNRB qui couvre les travaux de la phase A du projet sur un linéaire total de 26,12kms (18 rues) avec 4,49 km à bitumer (2 rues) et 21,63 km à paver (16 rues). Lesdits travaux se déroulent dans trois arrondissements de la commune que sont Godomey, Calavi Centre et Akassato. Ainsi, la délégation du Ministre Tonato accompagnée pour la circonstance par le Préfet de l’Atlantique et du Littoral, Jean Claude Codjia et le Maire d’Abomey-Calavi, Georges Bada a constaté une réalisation physique de 16% sur un avancement planifié de 65% et un délai consommé de 10 mois sur les 22. Très remonté par ce retard et d’autres malfaçons et manquements aux dispositions du cahier de charges, le Ministre a donné des instructions fermes au Maître d’Ouvrage, à la Mission de contrôle mais surtout à l’entreprise HNRB. Il est donc exigé de HNRB, de continuer et accélérer les travaux selon les normes et dispositions de son cahier de charges telles que l’organisation, le matériel, le déplacement du réseau Sbee/Soneb/Bénin Télécoms, la préfabrication des caniveaux et la sécurité des populations riveraines. Il est aussi exigé de l’entreprise chinoise, un chronogramme réaménagé en vue de respecter le délai contractuel. Quant aux Préfet Codjia et le Maire Georges Bada, ils ont salué l’implication directe et permanente du gouvernement à travers le Ministre José Tonato qui par ses visites fréquentes, a installé un système de marquage à la culotte pour la livraison dans le délai d’infrastructures de qualité. Cette visite s’est achevée sur une note de satisfaction avec la prise en considération de l’une des recommandations faites à l’entreprise HNRB pendant les précédentes visites et qui était l’utilisation de la moule métallique pour la préfabrication des caniveaux sur sa base à Kansoukpa.

Les observations de la délégation

La visite a commencé par l’axe quittant la route des pêches passant par Akogbato pour tomber sur Godomey au quartier Fignonhou pour s’achever sur le site de préfabrication de Kansounkpa après un arrêt à Zogbadjè. La délégation a fait des observations le long du parcours, notamment au niveau du suivi du chantier à Fignonhou où la mission de contrôle (Acep), par l’entremise de Jean-Marie Servais Dovonon, a exprimé quelques récriminations par rapport à la compétence des techniciens qui dirigent les travaux sur ce site de préfabrication. La réaction du ministre Tonato, a été chaude. Il a martelé que sous huitaine, l’entreprise se conforme aux exigences du cahier de charges en utilisant par exemple les moules métalliques et non en bois pour la préfabrication des caniveaux. Le Chef Projet, François Agomadjè, pour sa part, se désole de l’inadéquation entre le taux d’exécution physique (16%) et le taux de consommation de délai (46%), Mais le ministre en charge du Cadre de vie garde l’espoir que la volonté du gouvernement et de son Chef de révolutionner le paysage urbain de nos villes est irréversible. Tout en déplorant le niveau d’exécution des tâches après 10 mois sur les 22 prévus, le ministre a insité pour la mis en œuvre en thème de ‘’process’’ pour que le temps perdu soit rattrapé et que des œuvres de qualité soient exécutées. Il s’agit d’un bon management salué par le Préfet et le Maire qui, à tour de rôle, ont vanté les mérites du ministre et décerné un satisfecit au gouvernement qui assure, de fort belle manière, le développement du pays par l’asphaltage et beaucoup d’autres projets connexes tels que l’éclairage public, solaire, la mise en place de feux tricolores, d’équipements et d’aménagements esthétiques, etc. Le Maire Bada se réjouit du fait que le Projet Asphaltage se concrétise sur son territoire de compétence, pour in fine, changer le visage de la Commune d’Abomey-Calavi. Aussi, s’est-il réjoui du fait que les appréhensions des populations sur la qualité des travaux en exécution, se corrigent aussitôt qu’elles sont exprimées.

Vers le report de l’exécution des travaux sur l’axe Zogbadjè…
Les travaux sur l’axe passant devant le petit portail de l’Université d’Abomey-Calavi à Zogbadjè, en raison de l’installation anarchique des populations ne pourront plus s’exécuter au cours de la phase A du Projet Asphaltage. C’est du moins ce qu’il faut retenir des déclarations du ministre du Cadre de vie en visite de chantier sur ce tronçon, le vendredi 14 juin 2019. La libération de l’emprise par quelques individus se prévalant d’un titre foncier, n’étant pas effective, le ministre a alors notifié au Préfet, au Maire et au CA Calavi, Bernard Hounsou, tous trois présents sur les lieux, que ce chantier ne pourra point être pris en compte lors de la phase A du Projet, mais plutôt dans la phase B où les travaux seront réalisés dans une proportion de 2/3. Le temps de régler quelques incompréhensions et préalables et de faire comprendre à ceux qui se prévalent d’un titre de propriété intouchable que le titre foncier n’est pas au dessus de l’intérêt général ou de l’utilité publique.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page