.
.

Le triomphe de la vérité

.

Suite à l’arrestation des manifestants du 28 avril/: Vives échauffourées entre populations et policiers à Tchaourou


La ville de Tchaourou dans le département des Collines, dans le centre du Bénin a connu des moments chauds dans la matinée de ce lundi 10 juin. Les populations ont massivement envahi les rues, et notamment la voie inter-Etat Dassa-Zoumè Parakou, pour manifester contre des arrestations des fils de la localité qu’aurait opérées la police républicaine dans la nuit du dimanche à lundi, après les incidents ayant émaillé le scrutin législatif du 28 avril dernier. Selon une source locale, des pneus ont été brulés sur la voie, bloquant du coup la circulation pendant plusieurs heures. D’autres manifestants auraient également envahi le commissariat de police de Tchaourou mais auraient été dispersés par des agents de police renforcés par des Crs et des militaires descendus précipitamment de Parakou. La situation serait redevenue un peu calme dans la soirée de ce lundi, non sans l’arrestation de plusieurs manifestants, apprend-t-on.
Au nombre des personnes recherchées dans le cadre des manifestations violentes du 28 avril dernier à Tchaourou et ailleurs au Bénin, figurerait un proche de l’ancien chef de l’Etat, Boni Yayi. Il serait l’un des instigateurs principaux des actes de vandalisme perpétrés sur des édifices publics, le matériel électoral, la résidence entièrement consumée du député Adam Bagoudou, membre du Bloc républicain et de nombreux autres dégâts enregistrés.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *