.
.

Le triomphe de la vérité

.

Codir élargi du ministère de la Santé: Les acteurs du système sanitaire se penchent sur les préoccupations majeures du secteur


Le ministère de la Santé a tenu les 5 et 6 juin à l’Infosec à Cotonou, son comité de direction (Codir) élargi aux responsables des structures décentralisées, pour le compte du 1er trimestre 2019. L’activité, qui coïncide avec le 1er anniversaire de l’arrivée de  à la tête du ministère, a été l’occasion pour les acteurs du système sanitaire béninois d’échanger sur les questions de préoccupation majeures de l’heure au niveau de ce secteur.

Point d’exécution des recommandations du dernier Codir élargi ; point de mise en œuvre des recommandations de la table ronde ETME ; état des lieux de la fonctionnalité des zones sanitaires et la gouvernance dans les hôpitaux ; restitution des recommandations du rapport de la Commission de contrôle de la qualité des soins dans les formations sanitaires ;présentation des décrets portant cahier de charges des praticiens hospitaliers et indemnisation des gardes et astreintes ;présentation du manuel de sélection des agents méritants. Ce sont-là quelques-uns des points inscrits à l’ordre du jour de cette réunion à laquelle ont effectivement pris part les directeurs centraux et techniques du ministère, les directeurs départementaux de la santé, les directeurs d’hôpitaux, les médecins-coordonnateurs de zone, les coordonnateurs de programmes. A l’ouverture officielle des travaux mercredi, le ministre de la Santé, Pr Benjamin Hounkpatin a donné le ton en appelant les acteurs à prendre la mesure des enjeux et de leur rôle. «Notre secteur est à la croisée des chemins. Les attentes et les exigences légitimes de nos concitoyens sont de plus en plus grandes et méritent de notre part, de nouveaux paradigmes, notamment plus de redevabilité et de responsabilité…. Dans la mission qui est la mienne aujourd’hui, je ne dois ni transiger avec les atermoiements, ni avec les ambivalences, encore moins avec les compromissions… Nous devons comprendre, et chacun doit savoir que c’est le temps d’assumer, le temps de l’action, l’action qui nous garantit le respect et la différence digne d’un corps noble et vital pour nos communautés…Dans cette dynamique actuelle, il est inacceptable que votre hiérarchie vienne sous suppléer dans vos tâches », a-t-il martelé. Arrivé à la tête du ministère de la Santé un an plus tôt, jour pour jour, Benjamin Hounkpatin a appelé les uns et les autres à changer de fusil d’épaule pour redorer le blason du ministère et du personnel de santé « en perte de crédit auprès des gouvernants et des populations » : « Il nous faut plus de volontarisme, plus de détermination et plus d’abnégation à la tâche. Il nous faudra une application intelligente et sans faille des principes de bonne gouvernance, afin qu’ensemble nous répondions efficacement aux attentes des populations et que nous restituions au secteur ses lettres de noblesse presque perdues », a-t-il déclaré. Le Codir élargi aux responsables des structures décentralisées a pris fin dans la soirée de ce jeudi.

Flore S. NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Codir élargi du ministère de la Santé: Les acteurs du système sanitaire se penchent sur les préoccupations majeures du secteur

  1. Coovy

    Nous encourageons les acteurs du système de santé à améliorer la qualité de l’accueil et des soins prodigués aux usagers, afin de mettre fin aux mendiants récriminations des populations victimes de divers rançonnements, vols de médicaments et mauvais diagnostics qui aggravent leurs conditions déjà précaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *