.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration de l’ambassadeur chinois a propos de la gestion de Talon: « Le Bénin a connu d’énormes avancées avec les réformes engagées depuis 2016 »


’Ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin, Jingtao Peng

Lors de son passage dans l’émission « Sous l’arbre à palabres » au siège du quotidien L’Evénement Précis, le 28 mai dernier, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin, Jingtao Peng a donné son appréciation sur les trois ans de gestion du Chef de L’Etat Patrice Talon. Pour lui, le Bénin a connu d’énormes avancées avec les réformes engagées depuis le 6 avril 2016. « Après mon arrivée, j’ai pris contact avec des ministres. J’ai senti l’efficacité avec laquelle on prend les choses. C’est du changement comparé à un Bénin ancien et à d’autres pays africains. L’efficacité, c’est le travail, c’est la façon de travailler », s’est réjoui l’Ambassadeur. Il ajoute par ailleurs que les trois ans de réformes du Bénin sous le Président Talon ont permis d’avoir des changements et pas mal d’appréciations positives des organisations internationales. Dans ce registre il insiste que la situation macro-économique du Bénin est très positive « La situation macro-économique du Bénin est très positive ». Conscient de ce que la réforme du développement n’est pas facile et est parfois douloureuse, mais nécessaire, il exhorte les Béninois à continuer, car selon lui, c’est le Bénin qui est en route. «La réforme n’est pas facile, parfois douloureux même, mais nécessaire. La réforme du Bénin est en route, il faut continuer. Il faut toujours conjuguer les efforts et chercher à aller de l’avant », a conseillé son excellence Jingtao Peng. Pour illustrer la bonne idée positive que le Bénin a, le diplomate chinois fait « Sous l’arbre à palabres », des confidences à la rédaction du quotidien L’Evénement Précis : « Mes amis chinois en visites ici au Bénin m’ont parlé souvent de leurs impressions. Une fois arrivés à l’aéroport, ils se sentent un peu surpris de voir qu’il n’y a personne qui leur crée des ennuis de quelque nature pour demander de l’argent. Sur les routes du Bénin, il n’y a pas de policier qui arrête les voitures sous prétexte d’examens de papier, pour demander des pourboires ou de petits sous. Ce sont des cas un peu généraux en Afrique. Ces premières impressions sont petites, mais très importantes pour le Bénin. C’est l’image du pays qui est changé. C’est l’image du Bénin aux yeux des étrangers en visite dans le pays ». Cette image positive est importante, note l’ambassadeur qui indique que pour attirer l’investissement étranger, il faut que les Béninois fassent des efforts pour prouver qu’ils sont particuliers, qu’ils sont plus accueillants que les autres.

Laurent D. KOSSOUHO (coll.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *