.
.

Le triomphe de la vérité

.

Contentieux électoral devant la haute juridiction: La Cour tranche, Degla retourne au Parlement


Invalidé par cette même Cour constitutionnelle, le siège de Benoît Dègla, réélu député lors des législatives 2019, vient de lui être  accordé à nouveau. La décision a été rendue ce jeudi 23 mai par la haute institution pour le compte de la 10ème circonscription électorale. Le recours introduit auprès de la Cour constitutionnelle par cet ex-ministre de l’intérieur sous Yayi et membre influent du parti Bloc Républicain  vient ainsi de prospérer. En proclamant les grandes tendances  au terme de ce scrutin législatif, après 86% de dépouillement, la Commission électorale nationale autonome (Cena) avait attribué un siège à ce natif de Ouessè dans les Collines, avant que la Cour n’en décide, en son temps, du contraire. C’est plutôt  Worou Marcellin Aka de l’Union progressiste, installé, il y a quelques jours au parlement, qui perd ainsi son siège au profit de Benoît Dègla dans  cette 10ème circonscription. Au compteur,  la liste du parti Bloc Républicain se retrouve désormais avec 37  députés  élus et le parti Union Progressiste avec 46 députés élus pour le compte de la 8ème législative qui a pris son envol le jeudi 16 mai dernier seulement.

 

LIRE LES PREMIÈRES IMPRESSIONS DE L’HONORABLE BENOIT DEGLA

« Je voudrais exprimer ma gratitude à l’endroit de mes colistiers, qui ont toujours été présents et qui ont matériellement et physiquement répondu présents à mes côtés malgré le temps, malgré leur occupation, comme vous le constatez dans cette salle d’ailleurs. Ma gratitude à l’endroit de toute l’équipe de campagne. Ceux-là qui, de façon bénévole au niveau de la circonscription, se sont donnés à la tâche et faire en sorte que notre bloc, notre parti le Bloc Républicain gagne ces élections dans la sérénité  et dans la joie. Mes remerciements à tous les électeurs des populations de Glazoué,  de Savè et de Ouèssè qui ont été torturées, qui ont été brutalisées moralement  à qui la victoire a été volée mais à qui aujourd’hui, Dieu a permis qu’on leur rende cette victoire. Vous savez, en de pareilles circonstances comme je l’ai dit tantôt, l’émotion est si grande que je voudrais simplement  avoir une pensée spéciale pour tous ceux-là que j’ai cité tout à l’heure. Leur dire que nous avons  été ensemble, nous sommes ensemble et nous allons demeurer ensemble. Notre combat est commun. Nous nous sommes battus pour que la conviction de chacun de nous ou du moins la 10ème circonscription s’exprime à travers le vote et c’est ce que nous avons fait. Je ne voudrais exprimer aucun jugement à l’endroit de qui que ce soit. La Cour constitutionnelle a rendu son verdict et nous nous en tenons à cela. L’injustice, nous la combattrons sous toutes ses formes. C’est ce que nous avons fait.   Etre complice de l’injustice, c’est favoriser l’injustice. C’est pour cela à notre corps défendant et au risque de tout, nous avons dit que jusqu’au bout, nous allons nous battre. L’issue est aujourd’hui ce que nous savons tous, nous avons gagné. C’est la 10ème circonscription qui a gagné, c’est le Bloc Républicain qui a gagné ».

Propos transcrits par Yannick SOMALON

 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *