.
.

Le triomphe de la vérité

.

8ème législature: Une installation sans incidents et dans le délai constitutionnel


Malgré la psychose généralisée qui s’observe dans le pays et les supputations sur de probables incidents ce 16 mai 2019 au Palais des gouverneurs, la capitale politique du Bénin a accueilli les nouveaux élus de la République sans incident. En effet, la cérémonie d’installation des députés de la 8ème législature de l’Assemblée nationale s’est déroulée dans un calme quotidien, où chaque Porto-Novien vaquait à ses occupations comme si de rien n’était. L’on en vient à se demander si ce calme est dû à la présence massive des hommes en uniforme ou si c’est le symbole de la logique pacifique du peuple béninois tout entier. Mais, pour un observateur de l’actualité politique béninoise et qui connaît la sociologie du sud Bénin, cela ne pouvait pas en être autrement. Pour rappel, la ville capitale du Bénin est composée de deux ethnies (Gun et Nago) qui sont symboles de son unicité et du brassage culturel dont il fait montre avec ses peuples d’origine diverse.Le natif de Porto-Novo est de nature festive qui n’accorde pas trop d’importances aux querelles politiques. Le porto-novien n’aime pas la bagarre quand l’objet n’a pas trait à son commerce ou à ses loisirs.Ce qui d’ailleurs ne l’amène pas souvent à des attroupements de protestation à tout vent comme cela pouvait être le cas à Cotonou ou dans d’autres villes du pays. L’autre chose qui symbolise ce calme ce jeudi est le silence du leader charismatique du parti arc en ciel. Me Adrien Houngbadji et son PRD n’ont pas été de la course du 28 avril et donc, n’ont pas de représentants parmi les 83 nouveaux élus. Toutefois, des anciens alliés à lui qui ont abandonné le navire Prd tout récemment ont pu se faire élire donnant à la ville capitale et environs des députés comme dans  bien d’autres villes. Se référant à ses dernières sorties, Me Adrien Houngbédji a donné des consignes de paix et de tolérance à ses frères, membres de son parti ou élus communaux et locaux de la ville. En plus de tout ceci, la faiblesse d’une opposition privée de son roi assigné à résidence depuis deux semaines après les incidents du 1er et 2 mai dernier, n’est pas de nature à franchir le pont à l’entrée de la ville. Alors, qui pour mettre feu à Porto-Novo ce 16 mai et la réponse est toute simple : « Personne ». Pour dire que violence, s’il devrait y avoir ce 16 mai à l’installation des députés de la 8ème législature, c’est loin que ça vienne des populations de la capitale.

La 8è législature installée dans le délai constitutionnel

La nouvelle Assemblée nationale a officiellement été installée ce jeudi 16 mai. Cette cérémonie qui consacre l’entrée en fonction des 83 députés de la 8è législature s’est tenue au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, malgré les craintes liées aux appels à la résistance populaire lancés par certaines formations politiques. Les menaces n’ont donc pas émoussé l’ardeur des acteurs impliqués dans le processus électoral pour que cette installation soit effective dans le délai prévu par la Constitution du 11 décembre 1990. En effet, aucun incident n’a été observé dans le cadre de cette cérémonie solennelle qui s’est déroulée dans le calme et dans la sérénité. Si les craintes étaient grandes de voir de nouveau éclater des violences comme celles des 1er et 2 mai dernier, aucun incident n’a été enregistré sur l’ensemble du territoire national et plus particulièrement à Porto-Novo où le dispositif sécuritaire a été hautement renforcé cette semaine.

Yannick SOMALON et Laurent D. KOSSOUHO (coll.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *