.
.

Le triomphe de la vérité

.

8ème législature: Les députés républicains aguerris pour assumer la fonction parlementaire


Le présidium à l’ouverture de l’atelier

Faire le bilan des élections législatives du 28 avril 2019, élaborer une prospective et préparer les nouveaux élus du peuple à la fonction parlementaire. Tel est l’ultime objectif visé par les membres du parti Bloc Républicain (Br), en organisant cet atelier tenu le 14 mai à l’hôtel Millénium Popo Beach à Agoué. Face aux membres du bureau politique ainsi ceux du bureau exécutif national de même que les candidats et leurs suppléants, le présidium du parti a déployé des communicateurs de renom pour présenter et analyser le bilan des élections législatives du 28 avril dernier et faire des projections dans le but de mieux affronter les prochaines joutes électorales. Les trois communications qui ont agrémenté cette rencontre ont pour thème, “Élections législatives du 28 avril 2019: bilan et perspectives, Assemblée nationale : organisation et fonctionnement et parlements régionaux, et puis Financement du parti et Obligations du député BR”. Il convient de retenir qu’au terme du scrutin législatif du 28 avril, le Bloc Républicain créé en décembre 2018, s’en est sorti avec 36 députés sur les 83 de la 8ème législature.

Du financement du Bloc Républicain et des obligations du député BR

Réunis ce mardi en atelier d’évaluation, les membres du Bloc Républicain ont également abordé la question relative au financement du parti. En effet, la juriste Cyrielle Ahouandogbo Perrot et l’honorable André Okounlola Biaou ont assuré les participants à travers la troisième communication intitulée «Financement du parti et obligations du député du Bloc Républicain», en ce qui concerne les fondements juridiques des financements (financement public et les cotisations des membres et les cotisations volontaires) des partis politiques au Bénin, suivant les dispositions de la loi portant Charte des partis politiques. Et aussi, les obligations du député du Bloc Républicain aussi bien à l’égard du parti que de l’institution parlementaire, la déclaration du patrimoine, le dépôt des comptes de campagne, le respect de la ligne directive du parti et de la discipline du groupe, ont été passés au peigne fin.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *