.
.

Le triomphe de la vérité

.

8ème législature: 50% des députés de la 7ème législature de retour


Janvier Yahouédéhou l’un des députés de la 7e législature de retour au parlement

Finies les élections et place à l’équipe de la 8ème législature. Le jeudi 16 mai prochain, les députés élus après les élections législatives du dimanche 28 avril dernier, devront prêter serment et prendre officiellement fonction à l’Assemblée nationale, à Porto-Novo, pour le compte de la 8ème législature. Mais, faut-il le signaler, la composition de cette équipe ne saurait passer inaperçue. Si certains jeunes leaders des municipalités béninoises ont pu intégrer l’équipe des 83 députés, il faut toutefois signaler le retour de certains honorables de la 7ème législature. Une quarantaine de députés de la 7ème législature ayant soutenu la précédente mouvance présidentielle du chef d’Etat, Boni Yayi, ont valablement apporté leur soutien aux réformes du président Patrice Talon pour faire partir de la 8ème législature. On note un remaniement de près de 50% de la 7ème législature grâce au retour de plusieurs députés comme : Barthélémy Kassa, Janvier Yahouédéhou, Boniface Yèhouétomè, Orden Alladatin, Rachidi Gbadamassi, Jean-Pierre Abimbola, Robert Gbian, Issa Salifou, Nassirou Bako Arifari, Nazaire Sado, Georges Bada et bien d’autres. Un retour en force qui rassure de la pertinence des débats à l’hémicycle quand on se réfère au parcours et à l’expérience politique de ces députés à l’Assemblée nationale. L’attente est très grande et les regards seront constamment tournés vers les députés de la 8ème législature pour plusieurs raisons. La première parce qu’elle est essentiellement composée de députés issus des deux blocs de la mouvance présidentielle à savoir, l’Union Progressiste et le Bloc Républicain. L’absence d’un groupe de l’opposition au pouvoir en place à l’hémicycle, porte à croire en la fluidité des débats et qu’aucune contradiction ne se fera lors du vote des lois à l’Assemblée nationale. La seconde raison qui fera attirer les attentions des citoyens et politiques sur cette 8ème législature sera sa position face aux réformes politiques du gouvernement du Nouveau départ, notamment la révision de la constitution. Un projet cher au Président Talon qui a déjà essuyé deux échecs consécutifs avec la 7ème législature. En sera-t-il de même avec la nouvelle équipe ?

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *