.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse sur les luttes syndicales: Godefroy Clément Hountohotègbè-Ganyéhessou décroche son doctorat


Le jury présidé par le Professeur titulaire des universités du Cames, Honorat Aguessy

L’Ecole doctorale pluridisciplinaire « Espaces, Cultures et Développement » de l’Université d’Abomey-Calavi compte dans ses rangs, un tout nouveau docteur. Il s’agit de Godefroy Clément Padonou Hountohotègbè-Ganyéhessou dont les résultats des travaux de recherche de sa thèse sur le thème : « Luttes syndicales et développement national : cas des mouvements de grève d’enseignants dans le système éducatif béninois », ont séduit le jury présidé par l’éminent Professeur, Honorat Aguessy. La cérémonie de soutenance de thèse s’est tenue le vendredi 19 avril dernier dans l’amphithéâtre de l’ex-Flash, de l’Uac.

Un document de 427 pages structuré en trois grandes articulations, un résumé fait en français, en anglais et en fongbé, appuyé par une illustration de 54 tableaux, 28 graphiques, 3 figures, 1 encadré, 1 schéma. C’est le fruit des travaux de recherches du nouveau docteur en sociologie-anthropologie qui a convaincu le jury présidé par le Professeur honoraire Honorat Aguessy, et composé d’un rapporteur, le Professeur titulaire à l’Université d’Abomey-Calavi Albert Tingbé Azalou, de trois examinateurs dont, Dr Séri Dedy, Maître de Recherche à l’Université d’Abidjan-Cocody, Dr Kokou Folly Lolowou Hetcheli, Maitre de conférences à l’Université de Lomé, du Professeur titulaire Cyriaque Coovi Sessou Ahodékon de l’Université d’Abomey-calavi. Face au jury, parents, amis et collègues venus le soutenir, l’impétrant a justifié le bien-fondé de son sujet par la nécessité d’appréhender de manière globale, transversale et approfondie la problématique de la généralisation des grèves cycliques dans le système éducatif du Bénin et les causes profondes qui sont à l’origine. L’objectif poursuivi est alors d’analyser les déterminants politiques, économiques et sociaux favorables à la généralisation des grèves cycliques dans le système éducatif formel au Bénin, et ses effets sur le processus de développement en général et particulièrement sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Les recherches menées dans 13 communes du Bénin ont permis à l’impétrant de prouver que l’école béninoise n’a jamais connu deux années scolaires consécutives sans grèves générales, entre 2006 et 2018. Ceci est dû à plusieurs facteurs tels que le non-respect des textes, la flopée d’organisations syndicales soit 148 dénombrées en 2015, sans oublier les conséquences de ces grèves sur le système éducatif béninois et sur le processus du développement national qui peuvent être positives ou négatives. Pour pallier à ces problèmes de luttes syndicales, l’impétrant souhaite une meilleure gouvernance dans tous les secteurs et segments systémiques du pays, le respect des textes législatifs et normatifs régissant les relations entre l’Etat-employeur et les travailleurs, notamment le respect de la loi 2018-34 du 5 décembre 2018 modifiant et complétant la loi 2001-09 du 21 juin 2012 portant exercice de droit de grève au Bénin. Les réformes majeures se réfèrent à l’interdiction des grèves de solidarité ainsi qu’une limitation des droits de grève dans le temps. Il a aussi exhorté le gouvernement à éviter les grèves en anticipant sur leurs causes afin d’avoir un système éducatif plus performant. Des résultats qui lui ont valu les mérites des examinateurs et de son directeur de thèse, le Professeur Albert Tingbé Azalou. « Je lui conseille de continuer car on ne s’arrête jamais en matière d’éducation. Il est dans une spécialité de sociologie du développement et donc, la dimension de développement de son sujet importe beaucoup », a-t-il souhaité. A l’issue des délibérations, le jury a décidé de le reconnaitre digne de Docteur de l’Université d’Abomey-calavi en Sociologie-Anthropologie dans la spécialité Sociologie du développement, avec la mention Très honorable avec félicitations du jury.

Qui est Godefroy Clément P. Hountohotegbe Ganyehessou ?

Salutation entre le nouveau docteur et son directeur de thèse, le Professeur Albert Tingbé Azalou

Né le 23 novembre 1971 à Abomey, Monsieur Godefroy Clément P. HOUNTOHOTEGBE GANYEHESSOU fit ses études primaires à l’Ecole Primaire Publique de Mèdédjonou-Sèmè (Commune d’Adjarra), secondaires au Collège Notre Dame des Apôtres de Cotonou, et supérieures à l’Université Nationale du Bénin d’alors, devenu l’Université d’Abomey-Calavi où il fut d’abord inscrit en Sciences Economiques avant de rejoindre la sociologie-anthropologie 2 ans plus tard. Il obtint successivement son Diplôme du Contrôle des Etudes de Fin des Enseignements de Base (CEFEB) en 1985, son Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC modèle classique + Physique et Chimie) en 1992, son Baccalauréat série D en 1996, son Diplôme Universitaire des Etudes Economiques Générales (DUEEG) en 1998, son Diplôme Universitaire des Etudes Littéraires (DUEL) en 2001, sa licence en sociologie-anthropologie en 2002, sa maitrise ès-lettres en sociologie anthropologie en 2004.
En 2012, il fit son entrée au troisième cycle à l’Ecole Doctorale Pluridisciplinaire « ESPACES, CULTURES ET DÉVELOPPEMENT » de cette même université où il poursuit ses études supérieures qui lui ont permis de décrocher en 2013 son Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Sociologie de Développement avant de s’inscrire en thèse, la même année. En 2014, soit un an plus tard, il a parallèlement entrepris une formation professionnelle en Master Etudes Prospectives et Développement dont il obtint le parchemin en 2017 avec la première promotion dudit master. Avec cette double inscription, son projet de thèse connaitra des balbutiements, sinon une stagnation avant de renaitre de ses cendres.
Au plan professionnel, l’impétrant travaille à son propre compte en qualité de prestataire de services auprès des administrations publiques, des administrations privées (Cabinets d’Etudes, ONG nationale), des institutions internationales telles que l’Unicef, Care Bénin-Togo, Helvetas swiss coorporation, FHI60, le Programme Leadership au Sahel basé à Niamey.
Il dispose à son actif de 4 articles en coproduction ou non au plan académique et plusieurs réalisations au niveau professionnel parmi lesquels on peut citer :

– HOUNTOHOTEGBE-GANYEHESSOU G.C.P. (2017) : «Libre administration des collectivités territoriales à l’épreuve de la destitution des maires au Bénin: jeux et enjeux, in REVUE DEZAN, LABORATOIRE DE SOCIOLOGIE D’ANTHROPOLOGIE ET D’ETUDES AFRICAINES (LANSANEA), NUMERO 013, Volume 2, pp 202-228, ISSN 1840-717-X

– HOUNTOHOTEGBE-GANYEHESSOU G.C.P. (2017) :«Situation des enfants au Bénin, entre jouissance de leurs droits et formes de privation : recueil d’opinions des mineurs pour une analyse qualitative », in REVUE DEZAN, LABORATOIRE DE SOCIOLOGIE D’ANTHROPOLOGIE ET D’ETUDES AFRICAINES (LANSANEA), NUMERO 013, Volume 2, pp 287-308, ISSN 1840-717-X

– HOUNTOHOTEGBE-GANYEHESSOU G.C. P., LEGONOU M.G., (2019) :«Aspirations et problèmes autour de l’affermage du réseau de distribution d’eau potable de Lissazounmè dans la commune d’Agbangnizoun au Bénin à l’horizon 2036», in PROSPECTIVE ET SOCIETES, CENTRE D’ETUDES SOCIOLOGIQUES ETDE SCIENCES POLITIQUES DE L’UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI (CESPo-UAC), pp 239-276, ISBN 978-99982-0-064-7

– HOUNTOHOTEGBE-GANYEHESSOU G.C. P., LEGONOU M.G., KOHOUNKPA T.S.R., (2019) :«structure et dysfonctionnements du système de gouvernance du relais communautaire dans la zone sanitaire djidja-Abomey-Agbangnizoun», in PROSPECTIVE ET SOCIETES, CENTRE D’ETUDES SOCIOLOGIQUES ETDE SCIENCES POLITIQUES DE L’UNIVERSITE D’ABOMEY-CALAVI (CESPo-UAC), pp 375-406, ISBN 978-99982-0-064-7.
Il a également pris part à deux colloques.
Au plan professionnel, on distingue à l’actif de l’impétrant plusieurs rapports d’études dont voici quelques-uns :

2019: Analyse situationnelle des droits sexuels et reproductifs chez les Adolescents et Jeunes des zones sanitaires de Lokossa-athiémé, Aplahoué-Djakotomey-Dogbo et de Djougou-Copargo-Ouake au Benin au profit du CARE Bénin/Togo

2017 : Analyse de la Situation des enfants au Bénin (Enquête qualitative SitAn_2017) pour le compte de l’Unicef et le ministère en charge de développement

2017: Recherche formative sur l’intégration des services de planification familiale et de vaccination dans la Zone sanitaire de Karimama-Malanville au Nord du Bénin et dans le District sanitaire d’Oti au Nord du Togo au profit du CARE Bénin/Togo

2016: Recherche formative sur l’utilisation des multi micronutriments en poudre pour la fortification à domicile de l’aliment de complément des enfants de 6-23 mois dans les communes de Karimama et Malanville pour le compte de l’Unicef

2015: Etude diagnostique de la gestion déléguée des ouvrages simples dans les communes partenaires de HELVETAS SWISS INTERCOOPERATION au Bénin

2014: Diagnostic institutionnel du Centre d’Accueil et de Transit des Enfants (CATE) de l’Office Central de Protection des Mineurs (OCPM) au Bénin pour le compte de l’Unicef et de l’ex Direction Générale de la Police Nationale, etc.

 

Ils ont dit

Professeur Albert Tingbé Azalou, Directeur de thèse

Professeur Albert Tingbé Azalou, Directeur de thèse : Je lui conseille de continuer car on ne s’arrête jamais en matière d’éducation. Il est dans une spécialité de sociologie du développement et donc, la dimension de développement de son sujet importe beaucoup. Par rapport au problème de développement qui se pose au Bénin et dans le monde, il nous faut continuer l’œuvre éducative de manière à aboutir au formatage d’une mentalité de développement respectueuse des normes à mettre en vigueur pour aller à un changement social susceptible de générer le bien-être matériel et immatériel de notre société de toutes les populations. Une mentalité de développement qui constitue un repère de nos valeurs par rapport au bien-être et au mieux-être ».

Godefroy Clément Padonou Hountohotegbé-Ganyehessou, Docteur en Sociologie-Anthropologie :
« J’ai constaté que le système éducatif béninois est confronté aux mouvements de grèves majeures, ces deux dernières décennies, ce qui perturbait périodiquement le fonctionnement régulier dudit système. Il fallait mener une recherche dans ce sens pour voir les causes qui amènent les enseignants à aller en grève. Notre travail a abouti à ce que les textes permettent aux enseignants d’aller en grève. Ces textes constituent une partie des problèmes au Bénin et peuvent donner des pouvoirs aux travailleurs, en cas de nécessité. La liberté peut être conjuguée à la conscientisation et la responsabilité des travailleurs. Au nombre des résultats, nous avons montré que les textes constituent une source des problèmes des mouvements de grève et qu’il y a une flopée d’organisations syndicales au Bénin. Nous en avons dénombré 148 mouvements au moment des travaux de terrain et dans un tel cadre, le Gouvernement ne peut pas dialoguer avec tous ces acteurs. Il y a aussi des conséquences fâcheuses des mouvements de grève sur le système éducatif et sur le système de développement. Les réformes fondamentales de la loi 2018-34 du 5 décembre 2018 modifiant et complétant la loi 2001-09 du 21 juin 2012 portant exercice de droit de grève au Bénin, sont de deux ordres. En premier, il y a une interdiction des grèves de solidarité ainsi qu’une limitation des droits de grève dans le temps. Les grèves se tiennent sur 10 jours pendant une année, sept jours pendant un semestre et deux jours par mois. Ce qui pourrait améliorer le temps des activités pédagogiques voire les rendements des enseignants et des apprenants dans le système éducatif dans le sens de l’intérêt général. Il faudrait que le système fasse que les causes des grèves soient anticipées et si le gouvernement arrive à faire des efforts dans ce sens, cela sera à l’honneur du pays.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *