.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives du 28 avril 2019: La campagne prend de l’envol dans tout le Bénin


Leaders, responsables à divers niveaux, militants et autres membres des deux partis en lice se sont empressés de prendre d’assaut le terrain, dès la journée du vendredi 12 avril où la campagne électorale pour les législatives 2019 a été lancée. Presque tous les départements du Bénin accueillent déjà des équipes de campagnes tant du Bloc républicain que de l’Union progressiste pour des échanges avec leurs bases respectives. Dans le Littoral, le Plateau, le Borgou, l’Alibori, le Zou, l’Atacora, le Mono et ailleurs, l’ambiance électorale se ressent déjà à petits coups avec des affiches des deux partis trônant aux grands carrefours des villes et campagnes et sur plusieurs façades de murs. Des ténors comme Bruno Amoussou de l’Union Progressiste, où encore Bio Tchané du Bloc Républicain sont également vite rentrés dans la danse en conduisant les premiers grands meetings dans leurs fiefs respectifs. Candidat sur la liste du Bloc Républicain dans la 14ème circonscription électorale, constituée de Copargo, Ouaké et Bassila, Bio Tchané y était vendredi, premier jour de la campagne, accompagné de tous les autres candidats locaux. « Nous sommes déjà sur le terrain d’une manière ou d’une autre. Personnellement je suis dans le département et dans les communes depuis vendredi et nous avons commencé avec les consultations pour la campagne, nous allons être dans certains arrondissements dès demain et ça va être à 100 à l’heure à partir de ce moment-là » a-t-il confié à la presse. «Le Bloc républicain, c’est le parti des jeunes et des femmes. C’est le parti de tous ceux qui veulent s’accomplir par eux mêmes. C’est pour ça que je pense qu’il faut faire confiance aux élus du Bloc républicain pour les réformes et les changements qui sont nécessaires pour que ce pays se transforme et qu’il soit l’un des tout premiers pays phares de notre continent » a-t-il ajouté. Les choses bougent déjà également dans la 7ème circonscription électorale toujours du côté des Républicains, avec aux commandes, Robert Gbian. Il a parcouru avec plusieurs autres candidats locaux plusieurs communes ce week-end, dont Nikki, Bembèrèkè, Sinendé, Kalalé dans une liesse populaire, où la foule criait sans cesse « Bloc Républicain K-O ! »
Parakou a également vibré ce week-end avec les progressistes dont les ténors y étaient tous pour lancer leur campagne en direction de tout le Bénin. Bruno Amoussou, Zinzindohoué et Sacca Lafia, l’honorable Edmond Agoua, plusieurs maires du septentrion et autres personnalités n’ont pas voulu se faire compter l’évènement. Pendant ce temps, d’autres progressistes dont Abraham Zinzindohoué, Orden Alladatin, Patrice Nobimè, multiplient déjà des rencontres avec les militants du Littoral (15ème et 16ème circonscription électorale) où ils sont candidats. Hier à Ouida, l’autre progressiste non moins influent Mathieu Adjovi était également face à ses électeurs, entourés de plusieurs personnalités du régime de la Rupture dont Pascal Koupaki.
Bref, la campagne électorale a visiblement démarré en trompes dans tout le Bénin au niveau de ces deux partis qui sont les seuls retenus par la Commission électorale nationale autonome (Cena) pour prendre part au scrutin législatif du dimanche 28 avril prochain. Cette campagne s’achève le vendredi 26 avril prochain. Plusieurs jours se dressent encore devant ces deux partis pour mieux envahir le terrain et atteindre le plus grand nombre d’électeurs possibles.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *