.
.

Le triomphe de la vérité

.

Migration et développement au Bénin: Des acteurs étudient aux fins de validation le document de Politique migratoire


Le présidium lors du lancement des travaux de l’atelier

La maitrise de la migration au Bénin se précise. En effet, le pays a enclenché l’élaboration d’une politique devant lui permettre de bien gérer le phénomène migratoire. Finalisé, le document produit par le groupe de travail qui a démarré lesdits travaux en août 2018 a été présenté pour validation, le jeudi 11 avril 2019. C’est lors d’un atelier tenu à la Villa Livingstone de Cotonou.

Et au cours du lancement dudit atelier, le président du groupe de travail, Rufino Sosthène d’Almeida, directeur du cabinet du ministre du plan et de développement a souligné l’importance pour un pays de disposer d’un tel document. «Ce document de politique qui sera validé aujourd’hui deviendra la bréviaire qui orientera désormais toutes les actions à mener en lien avec la migration et le développement au Bénin», a-t-il déclaré. Il a ensuite précisé que l’élaboration de ce document a été l’occasion de relever des problèmes majeurs de dysfonctionnement au plan institutionnel, législatif, règlementaire et politique qui ne favorisent guère la profitabilité des migrations au développement socio-économique et environnemental du pays.

Nassirou Afagnon, chargé de bureau de l’organisation internationale pour les migrations (Oim), structure qui appuie techniquement la réalisation du document, a informé que cet atelier est un carrefour important et qu’il est impérieux de féliciter toutes les parties prenantes dans ce processus de dotation du Bénin dudit document de politique migratoire. «Les migrations sont un phénomène de longue date et contribuent au développement durable lorsqu’elles sont bien gérées. Alors, la migration ne devrait jamais être un acte de désespoir. Les pays devraient ensemble trouver des réponses aux besoins des migrants affectés et éliminer les facteurs déclencheurs», a insisté le chargé de bureau qui, pour finir, a exprimé sa joie et celle de l’Oim de savoir que le Bénin est en voie de se hisser à la hauteur des quelques pays disposant d’une politique migratoire sur le continent africain. Il a alors salué les membres du groupe de travail migration et développement dont la détermination et l’investissement ont permis d’aboutir à ce document soumis à l’appréciation des participants venus de toutes les institutions qui interviennent dans le domaine de la migrations au Bénin.

Les participants à l’atelier ici dans une photo de famille

Quant à Philippe Gantin, directeur adjoint de la direction générale des politiques de développement au ministère du plan et de développement, il a rassuré que le processus d’élaboration du document s’est tenu dans de bonnes conditions et que le travail a été de qualité.

Il faut préciser que l’élaboration du présent document de politique se justifie par la nécessité d’accroître la contribution de la migration au développement durable du Bénin, surtout que l’objectif est de faire en sorte qu’«à l’horizon 2030, le Bénin devienne un pays où la migration légale, intelligente et innovante constitue un levier de développement durable». Cette vision selon le directeur de cabinet, se repose sur la conviction qu’une migration bien gérée est gage d’un développement économique et social, concourt au renforcement de l’intégration et de la  contribution de la Migration au développement durable.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *