.
.

Le triomphe de la vérité

.

Taekwondo/lancement de la saison 2018-2019: Victorien Kougblénou et son bureau décidés à remettre la discipline sur le droit chemin


Les grands Maitres Pierre Ogoudjobi (à gauche) du Bénin et Cissé Issiaka Coulibaly de la Côte-d’Ivoire

La saison sportive est ouverte pour les taekwondoines béninois depuis le samedi 16 mars 2019. C’est à travers la cérémonie de lancement officiel qu’a organisé, au palais des sports du stade général Mathieu Kérékou, le bureau exécutif de la fédération béninoise de taekwondo que préside Victorien Kougblénou. Elle a été marqué par la présence des icônes du taekwondo dans la sous région en occurrence les grands Maitres Pierre Ogoudjobi du Bénin et Cissé Issiaka Coulibaly de la Côte-d’Ivoire.

Il faut remonter loin pour constater l’enchainement des activités au niveau de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae). Depuis la mise en place d’un nouveau bureau exécutif à la tête de ladite fédération, la famille de l’art martial Coréen vit un changement. Sous l’impulsion de son président Jules Victorien Kougblénou, le comité exécutif enchaine des activités. Ainsi, après l’inauguration du siège de la fédération ainsi que du dojang national, sans oublier les états généraux du taekwondo béninois, il vient de procéder au lancement de la saison sportive. Ceci, sous les regards bienveillants des Grands Maitres du taekwondo africain voire mondial, Maitre Pierre Ogoudjobi du Bénin et Cissé Issiaka Coulibaly de la Côte-d’Ivoire. Ceux-ci, non seulement ayant marqué de leur présence la cérémonie l’ont également bénie. Ce qui a réjoui tant les membres de la famille du taekwondo que ceux du bureau exécutif. «Ma joie est d’autant plus grande que c’est la première fois dans l’histoire du taekwondo au Bénin qu’il est procédé de façon aussi solennelle au lancement d’une saison sportive de notre art martial», s’est réjoui Jules Victorien Kougblénou, président de la Fbtae avant de préciser que «ce lancement renvoie tous les acteurs sportifs, notamment les encadreurs et les formateurs à leur mission de résultat».

Plusieurs maitres venus assister au lancement officiel de la saison

Il a ensuite laissé entendre «que la cérémonie permet d’offrir un cadre d’expression et de visibilité aux partenaires». Pour sa part, le représentant du ministre de Sports, Bonaventure Coffi Codjia a fait observer que le lancement s’inscrit dans le respect des objectifs fixés à court, moyen et long terme mais aussi de l’engagement du comité à œuvrer pour le retour du taekwondo béninois sur la scène sous régionale, continentale et mondiale. «Il participe à la capitalisation des efforts fournis au cours de la saison écoulée et projettera les nouveaux défis à relever dans l’avenir», a-t-il souligné tout en réaffirmant l’engagement du ministère des sports à accompagner la Fbtae pour l’atteinte de ses objectifs et dans des perspectives d’optimisation des performances. «Le son de cloche donné par la nouvelle équipe du comité exécutif ne fait que confirmer leur volonté à l’union sacrée autour du taekwondo béninois, à assurer une relève de qualité en maximisant les trophées et promouvoir l’inclusion sociale des jeunes », a conclu Bonaventure Coffi Codjia. Présents à cette cérémonie qui traduit la détermination des uns et des autres à faire renaitre et redorer le blason du taekwondo béninois, les grands Maitres Pierre Ogoudjobi et Issiaka Coulibaly ont profité pour offrir quelques démonstrations et quelques cours surtout aux entraineurs ayant pris part à la cérémonie.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *