.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives d’avril 2019: Les opposants marchent ce matin contre l’impasse et l’exclusion


Des leaders politiques du PRD et d’autres formations en marche devant les militants il y a quelques moismarce

Des milliers de marcheurs mobilisés par les partis de l’opposition Fcbe, Usl, Restaurer l’espoir et autres battent le macadam ce matin dans la ville de Cotonou. Entre autres objectifs, ils veulent dénoncer l’impasse électorale actuelle en prélude aux législatives du 28 avril prochain, exiger l’annulation de toutes les lois électorales à controverse, ainsi que la participation inclusive de toutes les forces politiques à ce scrutin. Autorisée par la préfecture de Cotonou, cette marche pacifique, selon les organisateurs, débutera par un grand rassemblement que d’aucuns annoncent historique sur l’esplanade du Stade de l’amitié de Kouhounou, avant de s’ébranler vers la place de l’Etoile rouge où elle échouera par plusieurs déclarations. Organisateur principal de la marche, le parti Fcbe était convié à une réunion samedi dernier au commissariat central de Cotonou. Il y était représenté par Yarou Théophile, Tigri Alassani, Hounkpè Paul et autres. A l’occasion, le parti Fcbe aurait rassuré les autorités en charge de la sécurité publique dans la ville de Cotonou, de ce que les organisateurs de la marche disposent en leur sein d’un dispositif interne de sécurité, même s’il estime que l’essentiel de la sécurité de la marche doit être assuré par la police républicaine. Mais il ne manquera pas d’indiquer que des individus malintentionnés feraient déjà circuler sur les réseaux sociaux des informations selon lesquelles le parti Fcbe serait en train de recruter des badauds pour poser des actes de vandalisme. A ce propos, il a tenu à décliner toute responsabilité du parti et a invité la police républicaine à extirper et sanctionner les fauteurs de trouble selon la rigueur de la loi. Pour Alassani Tigri, «cette marche est organisée pour sauvegarder les acquis de la conférence des forces vives de la nation et surtout pour préserver la paix dans notre pays.»

De nombreux policiers pour sécuriser la marche

Autant les marcheurs seront nombreux, autant les forces de sécurité publique seront massivement déployées sur l’ensemble de leur itinéraire pour assurer leur sécurité et pallier à toute déviance. A la rencontre tenue samedi au commissariat central de Cotonou, l’assurance leur a été donnée par les responsables en charge de la sécurité dans la ville. Toutes les dispositions seraient prises et d’importants autres moyens sécuritaires auraient été mobilisés pour que cette marche que les opposants annoncent « gigantesque» ne perturbe en rien la quiétude des populations et la circulation. Cela participe aussi du jeu démocratique et les béninois n’en demandent pas mieux.

Christian Tchanou

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
39Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *