.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives du 28 avril 2019: La coordination Fcbe du littoral dit ‘’Non ’’ à une élection sans l’opposition


Vue partielle du bureau de la coordination des Fcbe du littoral lors de la déclaration

La coordination du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de la 16ème circonscription électorale du Littoral a levé le ton face à « l’exclusion » des partis de l’opposition aux élections législatives d’avril 2019. Au cours d’un point de presse convoqué ce vendredi 1er mars à Cotonou, elle a dénoncé la « politique d’exclusion des partis de l’opposition mise en place par le gouvernement et son chef ». Les membres de la coordination Fcbe du Littoral ont, dans un premier temps, rappelé les circonstances du vote de certaines lois dont le Code électoral et la Charte des partis, estimant que « ces lois sont de nature à mettre à mal la démocratie béninoise ». Pour eux, « le gouvernement profite de ces lois pour mettre en œuvre sa politique d’exclusion qui pourrait aller des législatives de 2019 aux communales et locales de 2020 pour les présidentielles de 2021 ». Les Fcbe du Littoral ont fustigé le comportement du gouvernement, qui, pour eux, veut juste empêcher les Fcbe, l’Usl et Re à participer aux élections. « Face à cette manœuvre choquante et méchante, la Fcbe de la 16ème circonscription électorale proteste vigoureusement et s’insurge contre cette programmation réelle de la liquidation de la démocratie béninoise ; car depuis la conférence nationale des forces vives de février 1990, dont nous venons de fêter hier le vingt-neuvième anniversaire, c’est pour la 1ère fois dans notre pays que les élections législatives s’annoncent sans la participation réelle des partis de l’opposition », ont-t-il laissé entendre. « Nous réaffirmons ici et maintenant que sans l’opposition, pas d’élections législatives en avril 2019. C’est pourquoi nous lançons un vibrant appel et patriotique à toutes les autorités morales et religieuses, aux forces de l’ordre et à l’armée de notre pays pour qu’elles jouent leur partition et restent fidèles aux côtés de notre vaillant peuple pour dire non à des élections législatives sans l’opposition, seule voie de sagesse et de cohésion sociale », ont-ils lancé comme appel dans leur déclaration.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *