.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bitumage de la route Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière Togo: Le gouvernement enclenche le désenclavement du Couffo sur 46,11 km


La délégation gouvernementale

Un autre chantier important du Programme d’actions du gouvernement est lancé jeudi dernier dans la commune de Djakotomey, précisément dans le villageAdjehountimey. Il s’agit des travaux d’aménagement et de bitumage de la route Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière Togo sur une distance de 46,11 km.

Sans tambour ni trompette, le régime de la rupture poursuit la mise en œuvre des grands projets inscrits dans le Programme d’actions du gouvernement au grand bonheur de la population. C’est dans ce cadre, qu’une forte délégation du gouvernement, composée du ministre des Infrastructures et des transports, Alassane Séïdou et ses collègues Romuald Wadagni, MahougnonKakpo et Oswald Homéky ont procédé jeudi dernier au villaged’Adjehountimey, dans la commune de Djakotomey,aulancement officiel des travaux d’aménagement et de bitumage de la routeLokossa -Dévé-Aplahoué-Frontière Togo. La Banque ouest-africaine de développement (Boad) est représentée à cette cérémonie par son représentant résident Yao Ahokoun. Comme on pouvait s’y attendre, cette cérémonie a drainé aussi bien les députés, préfets, élus communaux que les populations des départements du Mono et du Couffo. Les travaux d’aménagement et de bitumage de l’axe routier Lokossa-Dévé-Aplahoué-frontière du Togo seront réalisés sur une distance de 46,11 km. La réalisation desdits travaux estfinancée à hauteur de 21 milliards 312 millions 983 mille 622 Francs CFA par la Boad et 1 milliard 622 millions 364 mille 094 Francs CFA par le budget national. A en croire le directeur général des Infrastructures, Jacques Ayadji, plusieurs travaux connexes sont prévus au titre de ce projet. Il s’agit entre autres dela réalisation de 12.000 mètres linéaires de clôtures pour écoles, de marchés, de centres de santé et de centres de jeunes ; la construction de 30 latrines au profit des écoles, centres de santé, marchés et centres de jeunes ; le pavagedes accès des écoles, centres de santé et des marchés ; la construction de 17 modules de 03 classes avec bureaux, magasins et équipements. A noter que la réalisation de tous ces travaux est confiée au groupement d’entreprises Nse Liban/Nse Côte d’Ivoire pour un délai contractuel de 24 mois.

Pour Alassane Séidoule lancement officiel de ces travaux vient concrétiser une vision du président Talon pour qui la construction des infrastructures reste un véritable levier de développement.Il a par ailleurs rappelé les chantiers achevés et ceux en cours dans le département du Mono-Couffo. C’est le cas de la route Comè-Lokossa-Dogbo ; la construction du poste de contrôle juxtaposé d’Hillacondji-Sanvecondji ; l’aménagement et le bitumage des routes Abomey-Djidja, Toffo-Lalo, Agbagnizoun-Abomey et leurs bretelles. Au nom du gouvernement, Alassane Séïdou a remercié la Boad pour sa participation au financement de ce projet qui facilitera les échanges inter- communes et donc le désenclavement du Couffo.

Fidèle KENOU

 

 

 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *