.
.

Le triomphe de la vérité

.

Paix et sécurité en Afrique: Le Sg Anselme Amoussou nommé coordonnateur du réseau francophone d’acteurs sociaux


Rencontre internationale des syndicats

Le Bénin fait encore parler de lui dans la sous-région. Cette fois-ci, c’est à travers la Confédération des syndicats Autonomes du Bénin (Csa-Bénin).Et pour cause, son secrétaire général, Anselme Coovi Amoussou a été porté à la tête du réseau francophone des organisations sociales pour la promotion de la paix en Afrique. C’était en marge du 12ème congrès ordinaire de la grande organisation Syndicale de travailleurs nigérians, la National Labour Congress (Nlc) tenu à Abuja au Nigeria du 05 au 06 février 2019.

Un atelier stratégique de haut niveau à été organisé à l’occasion pour explorer les meilleurs moyens pour les syndicats de jouer leur rôle dans la préservation de la paix et de la sécurité. A cet effet, deux réseaux d’acteurs sociaux ont été mis en place, l’un pour l’Afrique francophone confié au syndicaliste béninois, Anselme Coovi Amoussou et l’autre pour l’Afrique anglophone.

A ce poste, il travaillera avec ses pairs sur l’identification et les modalités de mise en œuvre de stratégies syndicales communes cohérentes pour que les organisations sociales africaines jouent pleinement leur rôle dans l’édification de la paix àtravers la promotion d’emplois décents.  ²Cette nouvelle responsabilité vient s’ajouter à celle qui fait de lui, depuis quelques mois, membre du Comité de suivi de la Commission des pays de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et des pays de l’Union européenne (Acp-Ue).

 

Une initiative de la Csi-Afrique appuyée par le Bit

En réalité, il s’agit d’un atelier stratégique qui a porté sur le thème : « Renforcer l’application de la Recommandation 205 de l’Oit comme un moyen de contribution à la construction et à la promotion de la paix et de la sécurité ». Cet atelier stratégique, qui est une initiative de la Csi-Afrique appuyée par le Bit, a réuni une vingtaine de responsables d’organisations syndicales d’Afrique qui se sont approprié à nouveau le contenu de la Recommandation 205 sur l’emploi et le travail décent pour la paix et la résilience. Les organisations syndicales béninoises étaient représentées à cet atelier stratégique et au congrès de la Nlc par les Secrétaires généraux de la Csa-Bénin et de la Cgtb.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *