.
.

Le triomphe de la vérité

.

Formation à l’auto emploi des jeunes: L’Association des Femmes Amies contribue à la lutte contre le chômage


La remise d’une machine à coudre à une récipiendaire

Après 5 ans de formation, sept jeunes apprentis couturiers et coiffeuses du centre de formation de l’Association des Femmes Amies (Afa), ont reçu leur parchemin de fin d’apprentissage. La cérémonie de remise d’attestation a eu lieu ce mardi 05 février 2019 au siège de l’association à Zè, en présence d’une délégation de l’Ong Emmaüs International, partenaire de l’Afa, des autorités locales, parents et amis des récipiendaires. Outre les attestations de fin d’apprentissage, les jeunes ont eu aussi du matériel de travail composé de machines à coudre et de kits pour le salon de coiffure. Ceci après une prise en charge gratuite de la formation professionnelle de ces jeunes filles et garçons démunis, victimes de trafic, de mariage forcé et autres traitements inhumains. L’objectif de l’Afa en posant cet acte depuis plus d’une dizaine d’années, est d’appuyer et d’apprendre à ces derniers à se prendre en charge. Au cours de la cérémonie, la Présidente de l’Afa, Philomène Dossou, n’a pas tari de mots de gratitude à l’endroit de l’ONG Emmaüs International, qui les soutient dans cette mission. Laquelle mission tourne autour de la défense des valeurs comme l’unité, le partage, l’amour et bien d’autres. Le Chef de l’arrondissement de Dodji Bata Jeanne Houessou, a salué les efforts consentis par l’Afa et ses partenaires avant de les encourager à étendre leur tentacule dans toute la commune de Zè. Pour sa part, le Directeur exécutif de l’Afa, David Gbadi, rassurant qu’un effort sera fait dans ce sens, a salué la ténacité des récipiendaires durant leur parcours au centre de formation de l’association. « Il y a eu des difficultés surtout financières pour le bon suivi des enfants pendant leur formation. Mais, ils ne se sont pas découragés », a-t-il laissé entendre louant leur bravoure. La représentante de l’ONG Emmaüs International au Bénin, Clarisse Bourdon, va abonder dans le même sens en réitérant l’engagement que ce soutien ne sera pas le dernier du genre venant de sa structure. Très émus, les récipiendaires et leurs parents ont remercié l’association et son partenaire Emmaüs Bénin, pour avoir contribué à leur offrir un avenir en leur donnant une formation et en les dotant aussi de matériels. Ils ont promis faire la fierté de l’association et être sa porte–voix, partout où ils seront. Créée en 1998 par un groupe de femmes avec à sa tête feue Justine Mitchayi, l’Association des Femmes Amies s’est donnée pour mission de sauver les femmes et les enfants en situation difficile synonyme de la sortie d’une misère programmée. Depuis sa création, le centre de formation de l’Afa a déjà formé gratuitement en coiffure et couture, plus d’une cinquantaine de jeunes en situation de difficile.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
3Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *