.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réforme dans l’enseignement supérieur privé: La Depes crée une plate-forme de renseignements sur les établissements privés


Le Depes, Professeur Dodji Amouzouvi

Les parents d’étudiants manquent d’informations fiables sur les  Établissements privés de l’enseignement supérieur (Epes). Il est aussi difficile à l’Etat de se renseigner par exemple sur l’effectif des apprenants dans les établissements, de l’évolution des formations, du matériel didactique disponible….C’est donc pour répondre à ce problème que la Direction établissements privés de l’enseignement supérieur (Depes) a créé une plate-forme des Epes. Les Directeurs des études et les informaticiens des établissements suivi ce jeudi 31 Janvier 2019  à la salle de Conférences de Ism Adonai un séminaire de formation sur l’outil.

Pour le Depes, Professeur Dodji Amouzouvi, il s’agit, de l’opérationnalisation d’un outil simple pouvant permettre la  mise à  disposition de données relatives aussi l’immatriculation des apprenants, par exemple. Désormais, seul, l’établissement de formation peut valider l’inscription de l’apprenant sur la plate-forme pour permettre à la Depes de savoir si ce dernier est à jour pour postuler aux concours et examens. A travers cette réforme, il a été notifié qu’aucun Epes ne pourra plus postuler aux homologations, à la montée en grade tant que les informations recherchées sur son école ne sont à jour sur la plate-forme. Toutefois,  précise le Depes Amouzouvi, les réformes ne vont en aucun cas, perturber les dispositions déjà mise en place par les Epes à l’interne.

En invitant les Epes à se conformer dans les meilleurs délais à la nouvelle norme, il a informé  qu’une fois  la plate-forme lancée, il n’y aura plus d’excuses à recevoir des Epes qui ne seront pas à jour à la date du 15 Février 2019. Comptant sur la bonne foi des uns et des autres, le Professeur Dodji Amouzouvi a appelé les participants à relayer l’information aux absents. Il a en outre, promis une mesure d’accompagnement et une équipe de permanence à la Depes pour aider les Epes qui auraient des difficultés à intégrer les données. Le dernier volet du séminaire a concerné la présentation de la plate-forme proprement dite par les informaticiens de la Depes. Des questions ont été posées par les participants sur les points d’ombre, auxquelles, les techniciens de la Depes ont répondu tout en promettant rester disponibles jusqu’au 15 Février 2019. Pour finir,  le Professeur Dodji Amouzouvi il a invité les Epes qui le souhaitent à une séance d’informations et d’échanges   qui portera  sur la 2ème  édition des autorisations d’agrément, le vendredi 1er Février 2019 à partir de 15 heures  dans les locaux de  Gasa Formation  à Gbégamey .

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *