.
.

Le triomphe de la vérité

.

Retard dans l’organisation des élections et probable nomination des chefs d’établissement dans les universités publiques : Les enseignants du supérieur mettent en garde le gouvernement


La démocratisation des universités publiques est en péril selon les enseignants du supérieur. Alors que le monde universitaire s’approche inexorablement vers la fin des mandats des Chefs d’entité (Doyens, Vice Doyens, Directeurs, Directeurs Adjoints) élus, le ministère de l’enseignement supérieur ne daigne pas encore relancer le processus électoral suspendu par décret pour le renouvellement des mandats. Les informations reçues font état de ce que  le processus de nomination de ces chefs d’établissement serait très avancé du côté du gouvernement. Et il ne reste que l’étape d’exécution par les recteurs. C’est pourquoi, à travers un communiqué rendu publique le lundi 21 Janvier 2019, l’intersyndicale met en garde le gouvernement. Pour elle, « cette attitude de l’autorité interpelle toute la communauté universitaire ». Elle en appelle à la mobilisation des enseignants pour « se tenir  comme un seul homme afin de barrer la voie à toute tentative de remise en cause des acquis démocratiques ». Une grande rencontre des membres de l’intersyndicale des enseignants du supérieur se tiendra  ce mercredi 23 janvier 2019. Rappelons que par décret n°2018-441 du 20 septembre 2018 portant mesure transitoire à la mise en œuvre de la réforme de la gouvernance des universités publiques, le gouvernement avait suspendu l’élection des recteurs, vice-recteurs, doyens, vice-doyens et chefs de département. Une décision   qui met fin à l’élection, des recteurs et responsables d’unités des universités publiques, engagée depuis juillet 2006.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *