.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réalisation de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara: Romuald Wadagni et John Andrianarisata concrétisent le rêve des populations


Le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni

Le Gouvernement du Bénin a joint l’acte à la parole en s’engageant solennellement pour la réalisation du projet d’aménagement et de bitumage de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara. Le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni et John Andrianarisata, le représentant résident du groupe de la Banque africaine de développement (Bad), ont procédé le vendredi 18 janvier, à la signature de deux accords de prêt relatifs au financement dudit projet qui participe au désenclavement des départements de l’Atacora et de la Donga. D’un montant de 195,32 millions d’euros, soit 128,125 milliards de francs Cfa pour un linéaire de 212 km, le financement de cette infrastructure est reparti entre la Bad, l’Ue-Aitf, la Boad et le Bénin. Après la signature et l’échange des documents relatifs aux accords de prêt,  Romuald Wadagni, au nom du président Talon, a rassuré les partenaires financiers que « le gouvernement continuera à faire de l’orthodoxie budgétaire un principe cardinal dans la gestion des financements, afin de préserver et accroître la crédibilité du Bénin ». Le ministre des Infrastructures et des transports, Alassane Séïdou et son homologue de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston C. Dossouhoui, présents à cet événement, se sont réjouis de cette étape ultime franchie et  ont souligné dans leurs allocutions que la construction de cette route est en cohérence avec les projets phares du secteur agricole, qui dans cette zone, ont pour objectif de promouvoir le développement agricole et pastoral. Il est important de rappeler que par cet accord, le Bénin devient le premier pays à bénéficier d’un financement du guichet de la Bad. Il a su gagner la confiance de l’institution bancaire grâce à sa bonne collaboration avec les partenaires financiers. D’ores et déjà, le Bénin peut démarrer sur ressources propres, les travaux physiques entrant dans le cadre de ce projet sans attendre le décaissement préalable de la Bad qui procédera au remboursement au fur dès la mise en place du financement.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *