.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sociologie du développement-Socio-anthropologie de la santé: Edgard Odjo Clédjo décroche son doctorat


Après le port de toge, Dr Edgard Clédjo reçoit les félicitations de son Directeur de thèse, Professeur Albert Tingbé Azalou

«Document raffiné, écrit dans un style scientifique avec un niveau d’analyse soutenue et des illustrations pertinentes. Il se dégage également une maitrise du sujet de recherche par l’impétrant Edgard Odjo Clédjo, avec une présentation qui va au-delà du contenu du document.Le sujet est d’actualité et abordé dans une approche rigoureuse avec une méthodologie correcte appuyée par un corpus théorique impressionnant laissant le jury international sidéré et satisfait face à un travail scientifique approfondi et utile à la recherche scientifique.. ». Ce sont, entre autres, ces observations qui  viennent de faire  de l’ancien diplômé de l’Institut des hautes études internationales et du développement (Iheid) de Genève en Suisse, Edgard Odjo Clédjo, Docteur  de l’Université d’Abomey-Calavi dans la spécialité, « Sociologie du développement-Socio-anthropologie de la santé », mention « Très honorable » avec les félicitations du jury. Les travaux de recherche ayant porté sur le sujet intitulé : « Acteurs, rôles et pratiques des Organisations de la société civile dans la planification familiale au Bénin », ont été faits sous la direction du Professeur Titulaire Albert Tingbé-Azalou. La soutenance s’est déroulée le vendredi 18 Janvier 2019 dans les locaux de l’Ecole doctorale pluridisciplinaire (Edp) « Espaces, cultures et développements » de l’Uac. Le jury international présidé par le Professeur Titulaire Adolphe Kpatchavi, avait comme examinateurs les professeurs AfiwaKpakpo-Lodonou et Kokou Mawulikplimi Gbémou, Maître de Conférences, Université de Lomé (Togo) et Cyriaque Ahodékon, Maître de Conférences, Uac.

 

Intérêt de la thèse

Ecrit sur 284 pages avec des annexes, la thèse de l’impétrant Edgard Odjo Clédjo s’inscrit dans le champ de la socio-anthropologie et se positionne au carrefour de plusieurs disciplines comme la sociologie politique, des organisations, de la santé, l’anthropologie du développement. En prenant donc en toile de fond la planification familiale, l’impétrant entend analyser les dynamiques organisationnelle des organisations de la société civile dans une arène aussi transversale que délicate; l’adoption des méthodes contraceptives modernes au Bénin. Face au jury, Edgard Odjo Clédjo a présenté un cadre théorique en bonne et due forme  qui ne laisse aucune ambiguïté. On y note un lien entre les différentes articulations  du cadre logique avec une bonne corrélation entre les hypothèses et les objectifs  de recherche. Dans cette problématique, le candidat a convoqué dans cette réflexion les apports d’autres sciences ou disciplines. Ses choix théoriques et méthodologiques sont donc guidés par l’interdisciplinarité et l’empirisme. On remarque que les bases théoriques d’analyse du document  s’inscrivent dans une perspective compréhensive,  s’associant  à l’individualisme méthodologique avec une approche holistique qui pourrait bien intégrer le structuralisme et le fonctionnalisme. A propos de l’approche méthodologique, il faut noter que les méthodes et techniques de recherches déployées par l’impétrant, permettent d’établir le lien intrinsèque entre interdisciplinarité et l’empirisme de la démarche qualitative au détriment de celle quantitative qui s’établir sur le sens des phénomènes sociaux.

 

Grande avancée des perceptions populaires de la planification familiale

A propos des résultats, la thèse a le mérite de dresser une typologie de la société civile dans un contexte du Bénin.  En abordant la planification familiale dans la réalité sociale du Bénin, le candidat a clairement démontré que les perceptions populaires de la planification familiale ont beaucoup évolué avec les dynamiques démographiques, sociales, sanitaires et les contraintes économiques. On retient de son  développement qu’entre acceptation, résignation et rejet catégorique, les méthodes contraceptives s’installent progressivement au cœur de la santé familiale. Pour le Professeur Albert Tingbé-Azalou, l’un des points forts de la thèse est l’analyse du jeu des acteurs qui a permis d’observer la configuration des acteurs d’une part, et selon les enjeux et objectifs de la planification familiale au Bénin, d’autre part. Au total, cette thèse constitue une contribution importante à la recherche dans le domaine de la santé familiale au Bénin. Par ailleurs, l’occasion de la présentation a permis au nouveau docteur, de donner la position des religions sur la question. On retient de ses explications que la position est relative en fonction des confections religieuses. Précisons que le nouveau Docteur fut  Directeur exécutif de l’Association béninoise pour la planification familiale avant d’être promu au bureau régional de la Fédération internationale pour la planification familiale (Ippf) à Naïrobi.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *