.
.

Le triomphe de la vérité

.

Recherche d’unité d’action syndicale à la bourse du travail: La Csa-Bénin et la Cgtb se concertent


Les secrétaires généraux de la Cgtb et de la Csa-Bénin, Moudassirou Bachabi et Anselme Amoussou

Offrir un nouvel horizon à l’action syndicale face à la recomposition géopolitique et économique du pays. Tel est l’objectif visé par deux des confédérations les plus représentatives du monde syndical béninois en profitant de leur rentrée syndicale pour  organiser  avec leurs militants, une causerie-débat. Il s’agit de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin) de Anselme Amoussou et de la Confédération générale des travailleurs du Bénin (Cgtb), de Moudassirou Bachabi. C’était le jeudi 17 janvier 2019 à la Bourse du travail. Placée sous le thème intitulé : « Enjeux et défis de l’unité d’action syndicale face à la recomposition géopolitique et économique », cette rencontre a permis aux deux leaders du syndicalisme béninois de recueillir les attentes et les propositions de leur base. Pour eux, l’état des lieux présente un tableau qui n’honore pas les partenaires sociaux qu’ils sont. Ils estiment que le syndicalisme béninois est à la croisée des chemins avec  des forces qui s’organisent pour faire disparaitre le syndicalisme afin d’imposer un « dictat » aux travailleurs, qui sont déjà mal lotis dans leur mission vis-à-vis de l’employeur.

Premier à avoir pris la parole pour planter le décor, le Secrétaire général de la Csa-Bénin, Anselme Amoussou a également déploré le contexte difficile et compliqué de l’action syndicale depuis quelques années.  Pour renverser la tendance, le leader de la Csa-Bénin a invité les militants à se battre et réfléchir sur les stratégies pouvant permettre d’atteindre les mêmes objectifs toujours poursuivis depuis plusieurs années. A en croire Anselme Amoussou, il faut  tout faire pour que le « syndicaliste n’apparaisse plus comme le jouisseur, le corrompu et le faible » qui ne peut plus rien faire pour les autres travailleurs. « On doit tout faire pour qu’il y ait une relation de confiance entre les militants et militantes et leurs responsables du niveau confédéral en explorant toutes les voies et stratégies de lutte. N’oubliez jamais qu’une confédération forte est avant et après tout un syndicat de base fort.  Ce n’est pas le contraire. Si vous pensez que c’est le contraire, c’est que nous n’avions pas fini d’échouer. Qu’il s’agit des militants de la Csa-Bénin ou de la Cgtb, nous devons avoir le réflexe qui reflète nos spécificités. Le leader syndical doit amener sa base vers sa vision »  a-t-il laissé entendre.

« La division n’a jamais apporté du succès » selon  Moudassirou Bachabi

Pour sa part, le Secrétaire général de la Cgtb, Moudassirou Bachabi a renchéri les propos de son prédécesseur. C’est à ce titre qu’il a conseillé la sauvegarde d’un esprit syndicat fertile et fécond. Car pour lui, la division n’a jamais apporté du succès et en prendre conscience, leur permettra de grandir, c’est-à-dire agir ensemble pour obtenir un bon résultat. Il a aussi rappelé  que le Bénin est dans une situation où l’avoir et le pouvoir sont dans une logique de domination et d’extermination du pouvoir social. Face à cela, le syndicaliste Bachabi a fait observer que les Organisations syndicales ont besoin de se donner la main pour être plus fortes. Selon ses propos, il est question de remettre le syndicat dans une posture forte et plus crédible. Et pour le faire, a-t-il indiqué, on a besoin de trois choses à savoir que chaque entité syndicale doit se donner une vision pour clarifier les possibilités de compatibilité et les possibilités d’actions communes ; de travailler à ce que les Organisations syndicales aient les meilleures structurations possibles pour renforcer un peu leurs secteurs et enfin se positionner face aux défis du mimétisme. Pour finir, Moudassirou Bachabi a invité les participants à des débats fructueux pour un syndicalisme fort, crédible et responsable.  De nouvelles pistes viennent ainsi d’être tracées pour sortir le syndicalisme béninois de la léthargie.

Emmanuel GBETO

 

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *