.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite de la Vice-Présidente de la Fipf, Doina Spita au Bénin: Vers la mise en place d’un projet de soutien aux jeunes professeurs de français


L’Association des professeurs de français du Bénin (Apfb) reçoit depuis le dimanche 06 Janvier, la visite d’une hôte de taille. Il s’agit de la Vice-Présidente de la Fédération Internationale des Professeurs de Français (Fipf), Doina Spita. Elle a foulé le sol béninois dans la soirée du dimanche 06 Janvier 2019 où elle a été accueillie à l’Aéroport Bernardin Gantin de Cotonou par les membres de l’association, accompagnés du Président honoraire de l’Association des professeurs de français d’Afrique et d’Océan Indien (Apfa-OI), Benoit Alokpo, actuel Directeur de cabinet du ministère de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle. A sa descente d’avion, elle a confié l’objet de sa visite. Pour Doina Spita, la raison de la mission est d’envisager la faisabilité de la mise en place d’un projet de soutien aux jeunes enseignants de français du Bénin. « Je suis au Bénin pour lancer un programme qui concerne les jeunes enseignants de français, puisque la finalité et l’objectif principal de la fédération est de promouvoir la langue française et la francophonie dans sa diversité…Donc, je suis venue ici pour, d’abord une analyse de faisabilité…..A la fin de mon séjour, on saura les actions à travers lesquelles, on pourra soutenir les jeunes enseignants puisqu’il y a plusieurs possibilités » a laissé entendre, Doina Spita.

Une première dans l’histoire de l’Apfb
Le choix porté sur les jeunes enseignants béninois, vient comme la première visite au Bénin, de la fédération dans l’histoire de l’Apfb. Ce que la Vice-Présidente de la Fipf, Doina Spita a aussi martelé. A l’en croire, « il y a un an, l’Association des professeurs de français du Bénin a répondu à un appel de la fédération. Un appel qui demandait aux associations de proposer des candidatures pour un projet qui s’appelle « Projets nationaux et régionaux ». Là, le Bénin a eu une proposition intéressante qui concernait les jeunes enseignants de français. Et plus édifiant, il proposait d’organiser une cérémonie d’accueil pour les jeunes professeurs à la fin de leurs études et de venir commencer leurs activités dans un établissement scolaire. Ceci pour les encourager et les motiver en leur donnant l’attention du corps professoral, des parents, des élèves ». Pour la Fédération, il s’agit d’une forme d’engagement et d’un type d’accueil qui montre au-delà du caractère festif du moment, une attention particulière de l’Apfb, de valoriser la personne, le travail et la langue. Au nom de l’Apfb, le secrétaire général Anicet Mègnigbèto a salué la volonté de la fédération à porter son choix sur le Bénin, avec qui elle mettra ce projet sur pied. Durant son séjour, l’hôte aura à effectuer plusieurs rencontres d’échanges avec les autorités béninoises en charge de l’éducation, des enseignants, elle aura également à visiter le cadre de travail et de formation des apprenants. Créée en 1969, la Fipf est un organisme professionnel du monde qui, du point de vue quantitatif regorge 80.000 adhérents professeurs de français de tous les continents en provenance de 160 pays et constituée environ de 200 associations.

Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *