.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vie des partis: L’Union Progressiste mobilise ses militants dans la 17ème circonscription


Les membres du parti Union Progressiste ont organisé le 29 décembre dernier, plusieurs meetings de restitution des actes du congrès du 1er décembre 2018. A Comé, ils ont surtout mobilisé la base pour un soutien indéfectible aux actions du président de la République. Les ténors du parti dans les communes de Comé, Athiémé et Grand-Popo ont saisi l’opportunité de cette rencontre pour galvaniser la base dans les perspectives des échéances futures, et surtout réaffirmer l’adhésion des populations aux réformes du chef de l’Etat.
«Nous avons voulu entretenir nos militants sur les conclusions du congrès, mais aussi démontrer au président de la République que les militants de l’Up à Comé sont mobilisés pour l’accompagner dans son ambition pour notre pays » a d’entrée de jeu déclaré Expédit Houessou, membre influent du parti dans la 17è circonscription électorale. Pour lui, la naissance de l’Union progressiste a permis de réunir dans une même formation des leaders de la mouvance qui hier, se regardaient en chiens de faïence : « Aujourd’hui, nous avons travaillé à taire nos divergences. Le mot d’ordre, c’est la mobilisation pour la réussite du mandat du chef de l’Etat ». Alexis Agbélessessi, député à l’Assemblée nationale, membre du bureau politique de l’Up a abondé dans le même sens : « Nous avons souvent gaspillé notre énergie dans les querelles politiciennes, dans les affrontements fratricides. Grâce à l’Union progressiste, nous voulons économiser cette énergie pour renforcer les bases de la démocratie. Nous voulons aujourd’hui tous regarder dans la même direction ». A en croire le député, l’idéal que promeut l’Union progressiste est celui d’un Bénin de paix. Car, a-t-il expliqué, lorsque la paix règne dans un pays, toutes les autres conditions du développement sont moins difficiles à réunir. Euric Guidi, directeur départemental de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, également membre de l’Up a pour sa part insisté sur l’engagement du parti à devenir une force de propositions et une école de formation des jeunes à la vie militante. « Mon message à l’endroit des jeunes, des femmes et des cadres de la 17è circonscription en général et de Comé en particulier, c’est de venir adhérer à ce grand parti pour que nous puissions travailler ensemble à la construction du Bénin révélé », a-t-il souhaité. Pour les leaders politiques Up de la 17ème circonscription, la création de ce parti est l’une des solutions à l’assainissement du paysage politique national, c’est le chemin pour faire des partis politiques le socle de la démocratie, la voie pour juguler la désaffection des populations pour la chose politique. Les militants se sont enquis de la vision du parti, du sens de son logo et ont reçu le mot d’ordre de mobilisation dans les perspectives des élections législatives de mars 2019.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *