.
.

Le triomphe de la vérité

.

3ème édition du « Marathon Odile Ahouanwanou »: 200 athlètes attendus par le comité d’organisation


Odile Ahouanwanou lors de la conférence de presse

La promotrice du « Marathon Odile Ahouanwanou » s’est entretenue avec les hommes des médias ce mardi 18 décembre 2018, à la maison des fédérations (Cnos-Ben) afin de les informer sur l’édition 2018 de cette activité qu’elle organise depuis 3 ans déjà.
D’entrée, l’athlète béninoise, championne d’Afrique en heptathlon à Asaba 2018 (Nigéria) a rappelé le but de la rencontre. «C’est pour vous annoncer la tenue du marathon que j’organise depuis 3 ans déjà», a-t-elle précisé, avouant qu’elle aurait pu tenir cette rencontre depuis août dernier. C’est la date du samedi 22 décembre 2018 qui a été retenue pour la tenue dudit marathon. Il va prendre son envol à Fidjrossè Calvaire et va se courir suivant le circuit Calvaire-Route des pèches (Togbin) et retour sur le rond-point Everan, soit sur une distance de 15km. Odile Ahouanwanou a rassuré que le comité d’organisation est déjà à pieds d’œuvre pour que la course se tienne dans les meilleures conditions. «Toutes les dispositions sont prises pour assurer la sécurité de tous les participants», selon la championne d’Afrique. Parlant du nombre de coureurs, la star béninoise a informé qu’ils (elle et le comité d’organisation) visent battre le record de participants. «Nous attendons au moins 200 participants. Nous voulons que leur nombre, cette année, dépasse celui de 2017», a souhaité la promotrice Ahouanwanou qui a annoncé que plus de 150 personnes se sont déjà inscrites pour prendre part à cette édition. Elle invite les jeunes Béninoises et Béninois qui sont amoureux de la course à répondre massivement et de s’inscrire vraiment. Mr Alfred Gnanguenon, représentant de la Fédération béninoise d’athlétisme s’est dit heureux de tout ce qu’Odile Ahouanwanou réalise.

Odile fera une démonstration de l’épreuve d’heptathlon

Il a promis que la Fédération fera ce qui est de sa possibilité pour accompagner tous ces athlètes. « Ça nous fait plaisir de savoir que nos athlètes dont Odile Ahouanwanou, prennent de ces genres d’initiatives. La Fédération ne peut qu’accompagner chaque fois quand elle est saisie », a déclaré son représentant.
Il faut dire que le « Marathon Odile Ahouanwanou » se tient de façon tournante. Les deux premières éditions ont eu lieu respectivement à Savalou dans les Collines et entre Bohicon et Abomey le Zou. Cette année, le marathon est délocalisé dans le département du Littoral.
Pour ce qui concerne le thème marathon, Odile Ahouanwanou a expliqué qu’il n’est pas utilisé dans son sens propre. «C’est un concept que nous avons initié. Chez nous, il ne s’agit pas de l’épreuve de marathon. C’est un concept à travers lequel nous voulons faire aimer la discipline qu’est l’athlétisme aux jeunes Béninois», a-t-elle indiqué tout en remerciant les membres du comité d’organisation de la course, les responsables de la Fédération béninoise d’athlétisme, du Cnos-Ben et toutes les bonnes volontés qui l’accompagnent pour la réalisation de ce projet.
Elle en a profité pour les raisons qui ont milité pour son absence aux tournois de la solidarité. Selon elle, cela est dû à l’expiration de sa carte de séjour en France et aussi à des blessures.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
80Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *