.
.

Le triomphe de la vérité

.

Constitution d’une nouvelle formation politique: Soumanou Toléba crée le parti Fcdb pour une «opposition constructive»


Le président du Fcdb Soumanou Toléba, lors de son allocution

L’opposition béninoise connait depuis le week-end dernier, un tout nouveau bloc. Il s’agit du parti Force cauri pour le développement du Bénin (Fcdb), qui a tenu son congrès constitutif les samedi 15 et dimanche 16 décembre derniers à Ouaké, sous la houlette du professeur Soumanou Séibou Toléba.

C’est un grand événement politique a connu la participation de plus de 20.000 militants venus des quatre coins du pays. Le parti Force cauri pour le développement du Bénin (Fcdb) porté sur fonts baptismaux et présidé par le professeur Soumanou Toléba, s’inscrit dans une opposition constructive qui peut apporter sa pierre au développement du pays. Dans son intervention lors des travaux du congrès, le président du parti, Soumanou Toléba, qui avait soutenu les idéaux du président Talon, notamment le Programme d’actions du gouvernement (Pag), a expliqué sa reconsidération politique. « En avril 2016, lorsque le président Talon prêtait serment, les Béninois étaient plus riches de pain et de paix. Nous ne pouvons plus continuer d’assister, muets, à ce spectacle où certains mangent plusieurs fois par jour au moment où, d’autres, les plus nombreux, mangent difficilement. L’heure est donc grave. Et il faut agir ici et maintenant », a-t-il déclaré. Face à cette situation, le président du Fcdb a engagé son parti dans l’arène politique pour, relève-t-il, faire de l’opposition constructive et participative. « L’esprit de critique radicale n’a jamais conduit à bon port. L’esprit critique, c’est la veille. L’esprit critique, c’est le doute. L’esprit critique, ce sont des propositions plus probantes et plus plausibles par rapport à des situations données. L’opposition politique telle qu’elle se pratique chez nous en Afrique et au Bénin, ne conduira jamais à bon port. Dans la radicalisation, il n’y a que haine et méchanceté. La Fcdb voudrait construire et non détruire », a indiqué le professeur Soumanou Toleba qui précise la Fcdb se refuse de faire de la politique politicienne, mais compte jouer un grand rôle dans l’organisation politique du Bénin. Il a rassuré les militants, de l’engagement du Fcdb à « jouer avec sérénité et grande responsabilité » sa partition dans l’organisation politique. Un objectif qui a rassuré plusieurs chefs et représentants de partis politiques à soutenir les idéaux de ce bloc de l’opposition constructive. Les travaux dudit congrès ont pris fin par la constitution du bureau exécutif national du parti.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *