.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre conjointe Confejes-Confemen: Le renouveau du sport dans l’enseignement en discussion


La photo de famille après l’ouverture de la conférence

Redonner une place de choix à l’éducation physique et sportive. C’est ce que visent la Confejes et la Confemen qui ont initié une conférence internationale sur la relance de l’Education physique et sportive (Eps) dans les différents ordres d’enseignements des Etats et Gouvernements membres de la Francophonie. Ladite conférence ouverte à Cotonou(Bénin), le lundi 26 novembre 2018, s’est achevée le mardi 27 novembre 2018. Véritable atout pour une relance effective du sport dans les différents ordres d’enseignement, cette rencontre a été le lieu d’élaboration d’importantes conclusions. Lesquelles conclusions, selon le Secrétaire général de la Conférence des ministres de l’éducation des Etats et gouvernements de la Francophonie, BoureimaKi, «seront exploitées conjointement par la Confemen et la Confejes pour l’intérêt des élèves et des étudiants des pays membres». Car, explique-t-il « la pratique des activités physiques et sportives est une nécessité voire un impératif au niveau de tous les âges parce qu’il s’agit du bien-être et du mieux-être de chacun en tout temps et en tout lieu». C’est compte tenu du fait que l’éducation et le sport visent le même objectif qui est de former et rendre disponibles des citoyens responsables sains de corps et d’esprit et capables de s’intégrer harmonieusement la société que la Confejes et la confémen ont décidé de se mettre ensemble afin d’élaborer un document qui puisse les aider à aboutir à cet objectif.
Président en exercice de la Confejes, Oswald Homeky, ministre du tourisme, de la culture et des sports du Bénin, a déclaré à ses hôtes, à l’ouverture officielle de la conférence, que le Bénin a déjà effectué des pas importants dans ce domaine. «Depuis quelques mois, nous avons en conseil des ministres, sous le leadership du président Talon, pris la décision d’institutionnaliser ce que nous appelons ici, des classes sportives. C’est un programme par lequel, en plus des enseignements habituels de l’éducation physique et sportive, les enfants s’inscrivent librement dans les disciplines de leur choix et sont pris en charge par des encadreurs qui sont recrutés, déployés et rémunérés par l’Etat central. Ce programme qui se déroule dans une bonne coopération avec les ministères en charge de l’éducation est aujourd’hui à une phase qui pour nous, est une phase d’expérimentation mais aussi celle au bout de laquelle, nous avons l’intention de pérenniser cette initiative », a expliqué Oswald Homeky. Il a ensuite réitéré «l’engagement du gouvernement du Bénin et celui de tous les pays membres de la Confejes d’œuvrer à ce que toutes les générations futures aient un espace agréable de vie et des opportunités de développement sain».Il a assuré que le gouvernement entend œuvrer à ce que la jeunesse ait un environnement adéquat.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *