.
.

Le triomphe de la vérité

.

Invité « Sous l’arbre à palabres »: Aurélien Agbénonci expose les avancées de la diplomatie béninoise sous Talon


Le Ministre Aurelien Agbenonci dans sous l’arbre à palabre ce jeudi 22 novembre 2018.

114ème invité de la rubrique phare ‘’Sous l’arbre à Palabres’’ du quotidien l’Evénement Précis ce jeudi 22 novembre, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci a fait le bilan des deux  années et demie de la diplomatie béninoise sous le régime Talon. Issu de la diaspora et fonctionnaire international jusqu’en avril 2016, l’homme, a passé en revue tous les compartiments de la diplomatie béninoise. De la carte diplomatique actuelle aux  ambassades fermées et rouvertes en passant par la politique diplomatique du pays, l’organisation du Hadj,  la rigueur imposée par le président Talon dans la délivrance du passeport  diplomatique et l’austérité imposée par le gouvernement du Nouveau départ, le ministre n’a rien laissé sans réponse.

L’un des premiers sujets abordés au cours des échanges avec les journalistes a concerné la nouvelle politique diplomatique mise en place depuis l’avènement du régime Talon. « Lorsque je suis arrivé, nous étions à une quarantaine d’ambassades. Je reste dans l’approximation parce qu’il y a avait des ambassades qui ne fonctionnaient plus de fait, par exemple celle de la Libye, mais qui continuaient à apparaître sur notre carte diplomatique. La première mission qui a été la mienne était d’évaluer chacune des missions, de voir ce qui était important, ce qui pouvait servir les intérêts nationaux, ce qui était en consonance avec la vision de notre gouvernement », a-t-il expliqué. Ce qui a conduit à un réaménagement de la carte diplomatique du Bénin avec la fermeture de certaines ambassades. L’invité a rappelé que la fermeture de ces postes diplomatiques, au-delà de tout, entrait dans le cadre de la politique du gouvernement Talon de rationaliser les dépenses publiques. « Les exigences du pays, les  mouvements de la diplomatie mondiale et autres observations nous ont obligé à rouvrir certaines ambassades », a-t-il ajouté pour expliquer les raisons pour lesquelles certaines des ambassades fermées, comme celle du Bénin à Cuba, ont rouvert leurs portes. Concernant la diplomatie en général, Aurélien Agbénonci n’a pas caché sa fierté de voir le Bénin sur le devant de la scène internationale, alors qu’il y a deux ans et demie environ,  le Bénin, « à bien d’égards, n’était pas respecté ». Sous l’impulsion du président Talon, le Bénin a réussi, au bout de deux ans et demi, à relever la tête et à se faire une place dans le concert des nations. Aurélien Agbénonci en veut pour preuve, la récente présence du Bénin au Sommet du G20 Afrique organisé en Allemagne.  Le ministre s’est aussi étendu sur le processus relatif au rapatriement de la France des biens culturels et historiques du Bénin. Le chef de la diplomatie béninoise, Aurélien Agbénonci a rappelé l’historique du dossier et fait un point exhaustif des démarches entreprises par le Bénin.

Des rencontres régulières avec le corps diplomatique

L’une des nouveautés notées dans la diplomatie béninoise depuis l’avènement du gouvernement du nouveau départ de Patrice Talon est, sans aucun doute, la tenue de rencontres régulières avec le corps diplomatique accrédité au Bénin.  « Ces rencontres entrent dans le cadre des échanges d’informations sur la vision et les orientations du gouvernement. Nous leur disons ce que nous faisons, donc nous leur donnons l’information officielle et nous leur rendons compte des actions menées à l’étranger », a-t-il laissé entendre. La promotion de cadres béninois à l’international,  la rareté des visites des chefs d’Etat étrangers au Bénin, le blason redoré de la diplomatie béninoise sous la gouvernance de Patrice Talon ont aussi été abordé au cours de cet entretien qui a mobilisé une forte délégation du cabinet du ministre.

Dans cet entretien à bâtons rompus avec les journalistes de l’événement précis, le ministre AGBÉNONCI a clairement présenté un bilan qui augure selon des perspectives heureuses avec la visite au Bénin d’un chef d’État étranger ainsi que des retombées sur plusieurs plans.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page