.
.

Le triomphe de la vérité

.

Convention du projet Arisa-B: L’Ue mandate Enabel pour accompagner le secteur agricole béninois


Les officiels lors de la signature de la convention Arisa-B

Le siège de la délégation de l’Union européenne (Ue) au Bénin a abrité la cérémonie de signature de la convention de délégation entre l’Ue et Enabel pour le renforcement du secteur agricole au Bénin. Fort simple, cette cérémonie a connu la présence de l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Ue au Bénin, Oliver Nette, du représentant résident de Enabel, de l’ambassadeur de la Belgique au Bénin, Xavier Leblanc, et du directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Bonaventure Kouakanou.

Jadis Ctb, la coopération belge de développement connue désormais sous le nom d’Enabel a reçu le quitus de l’Union européenne pour conduire la politique d’investissement  de l’Ue dans le domaine agricole au Bénin. C’est pour officialiser cela qu’une convention a été signée entre les deux institutions au profit du peuple béninois. Dans son allocution, l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Ue au Bénin, Oliver Nette, a rappelé que le secteur agricole seul a contribué à plus de 20% du PIB du Bénin en 2017 et constitue la principale source de devises du pays. Il a mentionné que  plus de 50% de Béninois dépendent de ce secteur et qu’il est important d’aider ce secteur à mieux faire et à être plus au service des différents acteurs. « D’un montant de près de 4,6milliard de franc Cfa, cette convention avec la coopération belge facilitera la mise en place d’un dispositif qui permettra de rassembler tous les acteurs au niveau territorial autour de la stratégie nationale de développement du secteur agricole », a précisé l’ambassadeur. De façon concrète, ce projet vise à offrir aux agriculteurs un accès amélioré au conseil agricole, au financement, aux intrants et à la sécurité foncière. Dans son allocution, l’ambassadeur de la Belgique près le Bénin, Xavier Leblanc a rassuré l’Union européenne. Il a rappelé l’expérience de la coopération Belge Enabel dans le domaine et précisé que le Bénin reste un  partenaire privilégié pour la Belgique dans ce domaine.  Bonaventure Kouakanou, directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche s’est réjoui de l’aboutissement d’un long processus. « La part active que nous avons pris dans la formulation de ce projet d’appui au renforcement des institutions dans le secteur agricole au Bénin (Arisa-B), est le reflet de notre ferme volonté de voir se concrétiser les 5 domaines de l’appui complémentaire du Paddsa…, » a rappelé le représentant du ministre. Il a dit savoir compter sur Enabel qui saura allier compétences et savoir-faire et puiser dans ses expériences pour satisfaire ses obligations contractuelles.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *