.
.

Le triomphe de la vérité

.

Éthique et déontologie dans les médias: L’Odem salue l’exemplarité de l’Evénement Précis


Vues : 0

Les membres de la délégation de l’Odem

Une équipe de l’Observatoire de la déontologie et de l’éthique dans les médias (Odem) conduite par son président, Guy-Constant Ehoumi était dans les locaux du quotidien l’événement Précis à Mènontin. C’était dans la soirée de ce mardi 20 Novembre 2018, où elle a échangé avec les professionnels de l’organe mobilisés pour la cause. Pour la circonstance, le Président Ehoumi était assisté de deux membres à savoir, Fortuné Sossa et de Gaspard Adjamonsi respectivement Secrétaire général et rapporteur de l’observatoire. Cette visite, selon Guy Ehoumi, s’inscrit dans une démarche d’échanges pour anticiper sur les différentes productions journalistiques entrant dans le cadre des élections de 2019. « Une période sensible et tumultueuse au cours de laquelle, les journalistes se doivent d’avoir de la retenue suivant la déontologie afin de faire des publications visant à consolider l’unité nationale » a laissé entendre le Président de l’Odem.
L’Evénement Précis est le premier organe qui ouvre le bal de l’étape de la tournée du Littoral de l’Odem après les autres départements et récemment l’Atlantique. Il a été rappelé à l’occasion, les dérives dénoncées lors de la sortie médiatique de l’observatoire, le 14 Février 2018 sur le non respect de la déontologie. Au nombre de ces dérives, le Président Ehoumi a déploré des « titres siamois » dans des colonnes des journaux laissant croire que les auteurs des articles pensaient de la même façon dans leur production et la confession de leur Une. « C’était quelque part assez horrible en plus de voir des articles sans signature, simplement parce que les réseaux sociaux sont désormais au service… Dans le même temps, des promoteurs refusent des droits de réponse en cas de plaintes de la part des tierces personnes offensées » a déploré le Président de l’Odem.

L’Evénement Précis, un exemple du professionnalisme

L’Evénement Précis est l’un des organes les plus respectueux de l’éthique et de la déontologie dans les médias, si on s’en tient aux déclarations des membres de l’Odem. Ils n’ont pas manqué de louer les mérites de l’organe. «Si tous les médias pouvaient se comporter comme vous le faites, nous aurons moins de grains à moudre», a avoué le président Guy Ehoumi, saluant surtout le professionnalisme avec lequel l’équipe rédactionnelle traite les informations. Tout comme lui, le secrétaire général de l’observatoire, Fortuné Sossa n’a pas tari d’éloges envers le directeur de publication Gérard Agognon et son équipe. «Ce que nous lisions, voyons et entendons ici, doit simplement faire école», a-t-il précisé, après son coup d’œil sur quelques pages du manuel de fonctionnement de l’organe. Pour lui également, c’est l’une des rares rédactions qui ne leur donne pas de fil à retordre. «Je voudrais encourager les responsables de l’organe à continuer dans cette lancée», a-t-il fait savoir. « Je n’ai pas souvenance d’une dérive grave de la part de l’Evènement Précis. Si tous les organes devraient se comporter comme le vôtre, on ne serait pas dans cette tournée » a renchéri le rapporteur Gaspard Adjamonsi. Ravi sans doute, le rédacteur en chef, Olivier Allochémé a mentionné quelques règles qui aident le personnel à ne pas tomber dans les dérives. «Nous faisons la politique de nos moyens. Mais, c’est difficile quand on sait combien il faut jongler pour satisfaire les besoins les fins du mois», a-t-il aussi lâché, par ailleurs. Il a salué la démarche de l’observatoire, qui vise non seulement à inviter les journalistes de l’organe à poursuivre sur la lancée, mais aussi pour rappeler aux uns et autres combien il est important de respecter la déontologie et l’éthique surtout en période électorale.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page