.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réforme politique au Bénin: L’And de Barnabé Dassigli officialise son adhésion au bloc progressiste


Le présidium à l’ouverture du congrès

A la suite des nombreux regroupements et autres partis politiques ayant déjà franchi le pas, l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And) que préside le ministre de la Décentralisation, Barnabé Dassigli, a officialisé son adhésion au bloc progressiste. C’était à la faveur d’un 4ème congrès extraordinaire dont les travaux se sont déroulés ce vendredi 09 novembre à l’Hôtel le 15 Janvier à Sèmè-Podji.

« L’And en marche pour l’Union progressiste ». C’est le thème autour duquel a porté le 4ème congrès extraordinaire de l’And. Un congrès qui intervient dans un contexte marqué par la réforme du système partisan au Bénin. Il a été l’occasion pour les militants, membres et sympathisants, de remercier le chef de l’Etat pour sa vision éclairée et ses nombreuses actions de développement engagées depuis le 06 avril 2016. Pour Barnabé Dassigli, c’est une grande fierté pour l’And de se retrouver en tant que « soutien indéfectible desdites réformes qui concourent au sublime destin des partis politiques au Bénin ». Ainsi, dans son allocution d’ouverture, il a remercié tous les militants pour leur endurance et leur combat politique depuis plusieurs années.

Vue partielle des participants à cette rencontre politique de l’AND

« Le Président Patrice Talon a, à son avènement au pouvoir, clairement exprimé la nécessité de voir émerger de grands partis politiques d’envergure nationale. Ce qui était notre vœu le plus cher à l’And », a-t-il rappelé, avant d’inviter les militants à murir les réflexions autour du thème retenu pour le congrès afin de décider de l’avenir politique de l’alliance. Dans cette optique, les partis et mouvements politiques membres de l’alliance, ont, à tour de rôle, prononcé la déclaration de leur fusion pour se conformer à cette exigence. A noter qu’au terme des travaux de ce congrès marqué par la présence des têtes de pont, membres fondateurs très influents de l’And, trois grandes décisions ont été prises, à l’unanimité. Il s’agit d’abord, de la fusion de l’And avec d’autres formations politiques en vue de la création du grand parti politique auquel doit aboutir le bloc progressiste. En conséquence, l’And a, en deuxième point, prononcé son renoncement à la personnalité juridique ainsi qu’aux prérogatives que lui conféraient l’enregistrement et la publication de son existence au Journal officiel de la République du Bénin. Enfin, les congressistes ont désigné leur président, le ministre Barnabé Dassigli pour conduire le processus de la fusion visée et poser, conséquemment, tous les actes nécessaires à la mise en œuvre des décisions du congrès.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page