.
.

Le triomphe de la vérité

.

Première visite d’un chef d’état béninois et rencontre avec le roi de Norvège: Talon décroche un partenariat de taille pour le Bénin


Poignée de mains entre le chef de l’Etat et le Premier ministre Norvégien

En visite officielle en Norvège depuis le 7 novembre, Patrice Talon a été accueilli à la Résidence des hôtes de marque, Parkveien 45 où il a été accueilli par Erna Solberg, premier ministre et chef du gouvernement du Royaume de Norvège. Les deux personnalités ont parlé de la coopération entre leurs pays. Au terme de leur rencontre, leurs pays, respectivement représentés par Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la coopération du Bénin, et Nikolai Astrup, ministre du Développement international de la Norvège ont signé un mémorandum d’entente relatif à la coopération bilatérale. Cette signature, qui marque l’ouverture de la Norvège à une coopération bilatérale avec le Bénin, est une avancée substantielle de la démarche diplomatique amorcée, car l’admission d’un pays à une coopération au développement se fait normalement suivant une procédure longue et complexe, mais qui, dans le cas du Bénin, a été écourtée et simplifiée, au regard des actions de plaidoyer constant de la partie béninoise et de l’engagement affiché à relancer la coopération bilatérale. La révision prévue de la liste des pays partenaires de la Norvège en 2019 découle également de la décision politique d’inscrire le Bénin au nombre de ces pays.

Signature de documents

De ce fait, l’admission du Bénin sur la liste des pays partenaires de la Norvège dans le cadre d’une coopération bilatérale permettra au Bénin d’accéder de façon progressive aux différents programmes du gouvernement norvégien, conduits par l’Agence norvégienne de coopération internationale au développement (Norad), notamment les programmes « Oil for Development », « Fish for Development », « Clean and Healthy Oceans » et « Norhed » du secteur éducatif et de recherche scientifique, la santé, etc. Cette admission permettra aussi aux investisseurs privés norvégiens de bénéficier de l’accompagnement de tous les instruments mis en place par leur gouvernement, notamment « Norfund », « Innovation Norway », l’Agence norvégienne de crédit à l’exportation (Giek), pour appuyer leurs interventions dans notre pays. Il est important de rappeler que le Bénin bénéficie à 100% du régime d’accès aux marchés en franchise de droits et sans contingent (Fdsc) annoncé par la Norvège à l’Organisation mondiale du commerce (Omc), pour l’exportation sur le marché norvégien des produits tropicaux béninois.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *