.
.

Le triomphe de la vérité

.

Revue du web du mercredi 7 novembre 2018


Le chef de l’État Patrice Talon effectue une visite officielle en Norvège ce jour. C’est ce que nous apprend La Nouvelle Tribune info. Il s’agit d’une visite de trois jours qui s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Bénin et la Norvège. A cette occasion il aura un tête à tête avec Erna Solberg, premier ministre du royaume de Norvège et prendra également part au 8eme sommet nordique et africain des affaires. La même information est relayée par 24heures au Bénin qui précise que c’est en qualité d’invité d’honneur que Patrice Talon prendra part audit sommet. Passons à une autre information avec le site Banouto qui titre  » Anjorin Moucharath sorti de prison suite au scandale des Ecureuils cadets » . << L’ex président de la Fédération béninoise de Football ( FBF) et d’autres responsables de l’instance de la FBF ont retrouvé leur liberté ce mercredi 7 novembre 2018>> écrit le site. De même DG24, levenementprecis.com et beninwebtv nous parlent à ce propos en rappelant les circonstances de leurs arrestations: << Pour rappel, le 02 septembre 2018, la Confédération africaine de Football (CAF) au cours d’un contrôle de route, a organisé un test d’Imagerie par résonance magnétique dite IRM à Niamey, sur les joueurs de l’équipe nationale cadette du Bénin engagée dans le Tournoi qualificatif dite UFOA B comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations U17. Les résultats du test ont révélé que 10 des 18 joueurs engagés dans la compétition ont été reconnus coupables de fraude sur leur âge. De ce fait, la CAF a décidé de la disqualification de l’équipe nationale cadette pour fraude, faux et usage de faux>>. Un autre sujet avec Beninwebtv qui annonce « le lancement du festival de l’innovation technologique » <<Make Afrik>> pour le 10 novembre 2018. L’événement qui se tiendra à l’Institut Français de Cotonou va donner lieu à la création du Réseau francophone des Fablab d’Afrique de l’Ouest (ReFFAO). Rendons nous pour finir à la mairie de Cotonou. Le site du journal Matin Libre écrit<<L’intérim commence par peser lourd pour Isidore Gnonlonfoun. On ne savait pas qu’un maire intérimaire pouvait faire objet de vote de défiance. Mais depuis quelques jours une trentaine de conseillers municipaux veulent la tête de l’actuel édile de la plus grande métropole du Bénin. Principal argument avancé, la ville vit au ralenti depuis plus d’un an que le maire élu Léhady Soglo a été révoqué>>. Fin de cette revue du web. Rendez-vous demain pour un autre numéro

Denagnon Laurent KOSSOUHO, Peguy KOÏ( stags)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *