.
.

Le triomphe de la vérité

.

Affaire « fraudes douanières»: Le député Atao risque 5 ans de prison, le délibéré attendu le 06 novembre


Atao Hinnouho

Reporté il y a deux semaines à cause de l’absence du juge en charge du dossier, le procès relatif  à l’affaire «fraudes douanières» dans lequel est inculpé le député Mohamed Atao Hinnouho a connu une avancée significative  lors de l’audience de ce mardi 23 octobre à la Cour d’appel de Cotonou.  Le ministère public, dans son réquisitoire, propose 5 ans de prison ferme contre le député et près de 10 milliards de dommages à payer à la douane béninoise qui s’est constituée partie civile dans ce procès. Un autre dossier est également collé au même député. Il s’agit d’une infraction pour « rébellion, violences et voie de fait sur des policiers en fonction ».  Il a été également examiné à la même audience de ce mardi.  Après la plaidoirie des avocats de la défense sur le fond, le juge Rodolphe Azo  a reporté le délibéré dans les deux dossiers au 06 novembre prochain.

Selon Me Aboubakar Baparapé, le député Atao pèse moins de 50 kg et ne saurait violenter six policiers en fonction. Il estime qu’il s’agit d’une « fiction digne d’un film hollywoodien ». Pour l’avocat, « les vrais coupables sont dans la nature et libres de leurs mouvements ». Des propos renchéris par Me Alfred Boccovo qui indique qu’il est « honteux d’affirmer que le député a empêché la perquisition à son domicile ». Pour ce dernier, son client Mohamed Atao Hinnouho « n’a pas le don d’omniprésence pour être présent à trois endroits différents afin d’empêcher une perquisition ».

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page