.
.

Le triomphe de la vérité

.

Victoire du Bénin sur l’Algérie 1-0: La partition gagnante du gouvernement


Le ministre des sports Oswald Homéky

Les Écureuils du Bénin ont gagné les Fennecs d’Algérie 1-0. Une victoire acquise à l’issue d’un match au cours duquel les Écureuils ont dû compter sur eux-mêmes, c’est-à-dire leurs propres efforts physiques et leur engagement. Car ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes et surtout ont réussi à gagner la bataille physique. Chose inédite car, s’il y a une question que beaucoup se posaient après le match de Blida perdu 2-0, c’est bien au sujet de la récupération physique des hommes de Dussuyer. Auront-ils le temps de récupérer avant le match retour prévu 4 jours plus tard ? Mais le déroulement et le dénouement du match ont tout simplement prouvé qu’ils ont bien récupéré. Réduit à 10, le Bénin n’a jamais remporté un match. Mais, ils l’ont fait cette fois-ci. Ce qui montre qu’en amont il y a eu des dispositions qui ont été prises par le gouvernement à travers le ministre des Sports, Oswald Homéky. En effet, le ministre a fait tout, au nom du gouvernement, pour que la sélection nationale puisse se retrouver dans de bonnes conditions le jour du match. Grâce à sa volonté et surtout son dynamisme, le programme de préparation concocté par le sélectionneur Michel Dussuyer a été respecté à la lettre. Du regroupement de Paris à l’arrivée à Cotonou par vol spécial, tout était au point pour que Sessègnon et ses coéquipiers se sentent à l’aise. Si, auparavant, les délégations des Écureuils faisaient de l’auto stop pour rallier le pays dans un duel aller-retour, cette fois-ci, c’est l’inverse. Le ministre Homéky et le gouvernement n’ont pas lésiné sur les moyens. Ils ont affrété un avion qui a ramené la délégation au bercail. Ce faisant, ils ont évité les tracasseries de voyage et les pertes de temps à l’équipe. Ce qu’a d’ailleurs salué le sélectionneur qui trouve que cela a été déterminant dans la récupération des joueurs. Ainsi, le gouvernement a prouvé sa volonté de voir le Bénin participer aux grands événements sportifs internationaux et aussi, de changer de mode de gestion pour booster le développement du sport. C’est déjà une bonne allure qu’il est important de maintenir, à défaut de l’améliorer. Car, avec ce fonctionnement, les joueurs se libèrent des stress et n’ont d’yeux que pour le jeu. C’est d’ailleurs ce à quoi ils se sont consacrés mardi dernier sur la pelouse du stade Général Mathieu Kérékou. Confiant que désormais la qualification est plus que l’objectif de tous, le Bénin y parviendra si le ministre, déjà à fond dans l’organisation, arrive à faire maintenir la cadence. Tous les maillons de la chaine aussi doivent mettre encore plus de sérieux et chacun doit jouer sa partition, la Fédération surtout.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *