.
.

Le triomphe de la vérité

.

Eliminatoires CAN 2019/Bénin-Algérie 1-0: Un match inoubliable


Les Ecureuils du Bénin qui battu l’Algérie 1-0

Le Bénin surprend l’Algérie et conserve ses chances de qualification.

Opposés aux Fennecs d’Algérie, dans un stade Mathieu Kerékou plein à craquer, les Écureuils du Bénin ont décroché une victoire. Ils se sont imposés par la marque de 1-0 et gardent ainsi intacte leurs chances de qualification avant d’aborder les deux dernières journées de ces éliminatoires. 

Les Écureuils du Bénin et les Fennecs d’Algérie se sont affrontés, le mardi 16 octobre 2018,  au stade Général Mathieu Kerekou, dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Can 2019. Ce match qui fait suite à celui remporté (2-0) il y a quelques jours à Blida par les Fennecs, a vu la victoire des Écureuils. En effet, à la recherche d’une victoire pour se rassurer, les poulains de Michel Dussuyer ont mis très vite le turbo. Plus offensifs qu’à Blida avec un système de 4-4-2, ils ont déroulé et se sont offert plusieurs occasions, dont celle de la 16e minute qui a fait mouche. Le capitaine des Ecureuils, Stéphane Sessegnon, bien rentré dans le match, l’a pris à son compte et le joue à fonds. Ainsi, sur une phase offensive, il a d’abord brûlé la politesse à deux adversaires sur le côté gauche de la défense algérienne, avant d’adresser la passe à Sessi d’Almeida qui, sans se poser de question, a décoché un tir pour battre M’Bolhi. 1-0, ce score n’a plus changé malgré la détermination des hommes de Djamel Belmadi à égaliser surtout que les Ecureuils ont évolué à 10, après l’expulsion de Stéphane Sessegnon à la 54e minute. Ceci, non seulement du fait de la bonne défense des hommes  de Dussuyer autour de Khaled Adenon, Olivier Verdon, et de Fabien Farnolle, remarquable dans les buts, mais aussi des ratés de l’attaque béninoise.

 

Réduit à 10, le Bénin s’offre une victoire historique

Les Ecureuils célébrant ici l’ouverture de la marque de Sessi d’Almeida

Puisqu’après l’ouverture de la marque, Adéoti encore aux avant-postes n’est pas parvenu a bien redresser le centre d’Emmanuel Imorou à la 22e minute. Ce sera pareil pour Steve Mounié qui a été trouvé par Séidou Barazé qui s’est défait du marquage des algériens par à une série de dribble. Mais sa tête trop croisée n’a pas trouvé le cadre. Il y a eu également le bel enchainement de Désiré Azankpo renvoyé en corner par Rais M’Bolhi d’une main ferme. Voulant revenir dans la partie, les Fennecs ont jeté leurs dernières forces dans la bataille avec les entrées de Marhez et de Bounedjah. Ce qui a failli couter cher aux Ecureuils pendant les 10 minutes de temps additionnel. Car, ils ont eu deux occasions notamment à la 90e +5 minutes, avec le tir de Ishak Belfodil qui a été bien capté par Fabien Farnolle, puis celui de Salim Fares  qui a fini sa course sur la transversale (90e +10 minutes). Par cette victoire, les Ecureuils reviennent à la hauteur des Fennecs avec le même nombre de points (7pts). Les deux pays sont virtuellement qualifiés en attendant les deux prochaines journées.

 

Le Togo revient dans la danse

Dans la seconde rencontre du groupe, le Togo au bord du gouffre et sans son capitaine Emmanuel Adebayor, a surpris la Gambie par une victoire sur le fil (1-0). Avec ce succès, les hommes de Claude Le Roy reviennent à seulement deux points du duo de tête Algérie-Bénin. Ils totalisent 5 points et se placent désormais en embuscade pour getter le moindre faux pas tant du côté des Béninois que de celui des Algériens. Il faut dire que dans ce match, les Eperviers réduits à dix après l’expulsion de Djene en fin de match, n’ont rien lâché pour finir par arracher la victoire sur un but de Floyd Ayité dans le temps additionnel (90e+2).

Encore 3 points pour que les Ecureuils passent

Victorieux devant l’Algérie à l’issue de la 4e journée, les Ecureuils du Bénin ont repris leur destin en main dans ces éliminatoires de la CAN 2019. Ainsi leur qualification dépend entièrement d’eux-mêmes et de leur prochaine performance. Car, avec 7 points, ils n’ont besoin désormais que de 3 points pour être sûr de terminer dans les deux premiers de leur groupe. Ils doivent donc battre soit la Gambie à la prochaine journée ou s’imposer au Togo, qui s’est remis dans la course en allant dominer la Gambie (1-0), pour totaliser 5 points, lors de la dernière journée de ces éliminatoires. Pour donc éviter la surprise de dernière minute, Michel Dussuyer et ses poulains doivent tout mettre en œuvre pour faire un bon résultat face à la Gambie qui ne constitue plus une menace directe. Ce que peut devenir le Togo qui, en cas de victoire devant l’Algérie au prochain match, et de défaite des Ecureuils, prendra 1 point d’avance sur le Bénin avant leur déplacement à Cotonou. L’autre situation envisageable, mais qui offre moins de garantie, c’est bien la recherche d’1 point sur les 6 possibles. Mais, là, il faut bien que les adversaires directs du Bénin concèdent des défaites devant l’Algérie. Ainsi, en cas de nul avec le Togo à Cotonou, le Bénin peut passer. Puisqu’en ce moment on totaliserait 8 points derrière l’Algérie qui aurait 13 et devant le Togo qui aurait 6 et la Gambie 5. Il est vrai qu’il faut prendre match après match mais le mieux est de se rassurer dès que l’occasion se présente. Et c’est ce qu’il faut aller faire à Banjul dans pratiquement un mois.

 Les félicitations du Président Talon aux Ecureuils: “Une victoire historique, conquise au prix de l’abnégation et de la foi en notre pays”

«Bénin 1 – 0 Algérie.
Au nom du peuple béninois, je tiens à féliciter nos vaillants Écureuils, qui ont été intrépides cette après-midi, même en jouant à 10 contre onze.
Cette victoire historique, lourde de sens, ils l’ont conquise au prix de l’abnégation et de la foi en notre pays au dessein si grand.
Je veux particulièrement saluer le public, ce douzième homme, pour son accompagnement très actif, l’énergie positive dont elle a entouré nos ambassadeurs.
CAN 2019, c’est l’objectif à atteindre. Avec la même détermination lors des deux derniers matches, la même soif de victoire, nos Écureuils en sont capables.
Le gouvernement, ensemble avec la Fédération, poursuivra ses efforts pour les y encourager.

Allez les Écureuils! En avant pour de plus belles victoires. »

Anselme HOUENOUKPO

 

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page