.
.

Le triomphe de la vérité

.

Géant meeting de soutien à Kétou: Les militants du RND acclament les réformes de Talon


Les responsables du parti Rassemblement national pour la démocratie (Rnd) de l’honorable Jean-Michel Abimbola ont organisé ce weekend à Kétou, un géant meeting de soutien aux actions du président Patrice Talon. C’est dans le cadre de la relance des activités du parti en prélude à sa fusion pour la création d’un grand ensemble politique unifié.

La place historique Oyingin du centenaire de la renaissance du royaume de Kétou qui a accueilli cette sortie politique était noire de monde ce samedi. Plusieurs délégations de jeunes, de femmes, d’autorités traditionnelles et religieuses, de sages et notables ont effectué massivement le déplacement de Ketou pour vivre l’événement. Face à un présidium bien garni d’autorités et personnalités politiques, responsables de partis et mouvements politiques, cadres et ressortissants du Plateau et bien entendu des membres du bureau politique et du bureau exécutif national autour du président du Rnd, l’honorable Jean-Michel Abimbola. Une forte mobilisation d’autorités venues de plusieurs contrées du pays et qui témoigne de l’adhésion de tous à la vision du chef de l’Etat de créer de grands partis nationaux pour garantir la cohésion nationale.
On pouvait noter la présence des députés Robert Gbian, 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, Nassirou Arifari Bako, Adam Bagoudou, Octave Houdégbé, Sado Nazaire, l’ancien ministre des Infrastructures Hervé Hehomey, le président de Bénin en route (Ber) Jean-Baptiste Hounguè, les élus locaux et communaux de Sakété, d’Ifangni, le maire d’Ifangni, les anciens de Sakété, Raliou Arinloyé et Raymond Fafoumi d’Ifangni, actuel premier adjoint au maire, ainsi que les membres du Cadre de concertation de la Dynamique unitaire de Pobè avec à leur tête, Clotaire Olihidé. Plusieurs interventions ont meublé les manifestations.
D’entrée de jeu, c’est au président du comité d’organisation, Fataî Fadeyi qu’est revenu l’honneur de présenter les militants du Rnd au présidium puis rappeler le contexte dans lequel se tient la présente sortie politique. Il a été suivi au pupitre d’une forte délégation de la jeunesse Rnd de Ketou dont le porte-parole s’est réjoui de la nouvelle direction que le Rnd a décidé de prendre à l’orée de cette nouvelle ère de l’assainissement du système partisan. Siakou Rafiou a par la même occasion « invité le chef de l’Etat à ne pas reculer devant les gémissements de ceux qui sont réfractaires aux réformes salutaires engagées pour révéler le Bénin au reste du monde ». Et au Directeur départemental des sports du Plateau, Laîssi Bankolé d’éclairer les populations sur les parts importantes réservées au département dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG) et qui méritent l’accompagnement des populations. Au nom du Parti du renouveau démocratique (Prd), le maire d’Ifangni, André Zannou a félicité les braves militants du Rnd pour leur détermination avant de les rassurer des relations politiques étroites entre le Prd et le Rnd dans la 21ème circonscription électorale en vue de l’aboutissement heureux des réformes politiques initiées par le chantre du nouveau départ. Dans son message des militants Rnd de Sakété, Raliou Arinloyé a salué le dynamisme de Jean-Michel Abimbola aux côtés de Talon. Dynamisme qui à l’en croire, se traduit par son implication personnelle dans les lois votées à l’Assemblée nationale pour accompagner les réformes. Prenant la parole, le conseiller spécial du chef de l’Etat, Hervé Hêhomey n’a pas caché ses impressions face à la grande mobilisation des populations du Plateau à cette rencontre. Ceci reste à ses yeux, un motif d’encouragement qu’il ne manquera pas de transmettre au premier magistrat du Bénin.
« En dépit des critiques et des attaques dont la gouvernance actuelle fait l’objet, je suis personnellement ravi qu’une certaine jeunesse éclairée continue de lui faire confiance… » C’est par ces mots que le président du Rnd, a entamé son adresse à la marée humaine immobilisée ce samedi à Ketou. Jean-Michel Abimbola a d’abord dressé une liste des actions du régime actuel et qui renseigne à suffisance de l’attachement de son chef à une justice sociale, à l’égalité des chances, à l’amélioration de la vie des Béninois, notamment à travers la réduction du taux de chômage, les microcrédits aux femmes, les cantines scolaires, etc. et la fin du règne de la corruption, de l’impunité et d’autres vices qui ont jusque-là arriéré le pays.

Les responsables du parti Rassemblement national pour la démocratie (Rnd) de l’honorable Jean-Michel Abimbola face aux militants

« En effet, outre la garantie pour nos jeunes d’avoir des chances égales devant les opportunités qu’offre la nation, plusieurs actions concrètes qui apportent déjà un soulagement au quotidien de nos populations sont à mettre à l’actif du Gouvernement actuel et pourraient justifier son soutien et son accompagnement. Je veux citer ici : la fin des concours frauduleux qui excluaient systématiquement les masses laborieuses moins favorisées sur le plan social ; la conjugaison au passé des tracasseries policières et douanières sur nos axes routiers ; la baisse sensible de l’insécurité. A ce titre je veux citer la disponibilité et la présence effective de la police républicaine plus proche de nos populations comme à Kétou où nous bénéficions de 3 commissariats d’arrondissement pour mieux rapprocher la police de nos populations ; la construction en cours de la route Missérété-Pobè qui réduira considérablement nos peines pour rallier Porto-Novo et Cotonou notamment ; la valorisation des filières Coton et Cajou pour le bonheur des populations cultivatrices ; la poursuite des activités académiques à l’UAK, l’achèvement des travaux de construction du rectorat et son inauguration. Il faut ajouter le déblocage de 50 milliards FCFA la semaine dernière seulement au profit de 3 universités nationales dont la nôtre à Kétou ; la fermeture des centres de santé clandestins où de véritables meurtres étaient commis; la lutte contre les faux médicaments pour nous garantir une meilleure santé ; le renforcement du plateau technique et l’amélioration des prestations de nos hôpitaux pour le soulagement de nos populations ; l’inscription à titre dérogatoire à l’état civil de plusieurs milliers de nos compatriotes (plus de 2.500.000F CFA d’actes de naissance à délivrer gratuitement à nos populations) ; l’effectivité des cantines scolaires pour nos enfants ; la gratuité de la césarienne avec d’ailleurs une augmentation de la dotation prévue à cet effet contrairement à ce qui est répandu par certaines personnes ; la gratuité de la scolarité au primaire et au secondaire. A cette longue liste, il faut ajouter les projets dont le démarrage de la phase visible est imminent comme : le projet ARCH (Assurance pour le renforcement du capital humain), un projet composé de 4 volets à savoir l’Assurance maladie, la formation professionnelle, la microfinance et le régime de la retraite au profit des populations vulnérables et dont une première phase de jeunes acteurs a déjà été formée ; la construction de la route Kétou-Savè dont le financement est entièrement bouclé, je peux vous le certifier en tant que député et vous avez certainement suivi l’actualité la concernant ; la construction d’un stade omnisport à Kétou » a-t-il énuméré.

L’invite aux militants sur le système partisan
Sur la question de la réforme du système partisan, le N°1 du Rnd a souligné l’obligation pour les toutes les anciennes formations politiques de se rallier à d’autres forces pour devenir un ensemble politique plus conquérant à l’échelle nationale. Ceci conformément aux dispositions législatives (Charte des partis politiques et Code électoral en république du Bénin) qui consacrent le nouveau système partisan béninois. « Dans ce cadre, je vous annonce ici solennellement et en attendant notre congrès extraordinaire prévu pour le 27 octobre prochain que le Rnd, conformément à la décision de son bureau exécutif national, de son bureau politique et de son comité directeur, fera désormais chemin avec l’alliance Abt, le Prd, le Fard Alafia, l’Udbn, la Coalition Bénin en route, l’alliance Und, l’alliance Ua, l’And, etc. au sein d’un parti unifié appelé ‘’Les républicains’’» a-t-il laissé entendre après avoir invité les siens à se tenir prêts pour l’enregistrement du nouveau parti dont le congrès constitutif est prévu pour le samedi 03 novembre prochain.

 

Germin DJIMIDO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page