.
.

Le triomphe de la vérité

.

Ticad 7 au Japon: Agbénonci appelle les investisseurs japonais à rallier le Bénin


Avant de rejoindre Erevan en Arménie pour prendre part au 17ème sommet des chefs d’Etats et de gouvernements des pays francophones, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, a pris part du samedi 6 au dimanche 7 octobre dernier à la réunion ministérielle préparatoire de la 7ème Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (Ticad VII). Elle est prévue pour se tenir à Yokohama, au Japon, en 2019. Aurélien Agbénonci a notamment participé à l’une des plénières du dimanche 7 octobre qui portait sur le thème : « Renforcer la connectivité en Afrique et au-delà ». Au cours de ce panel, il a rappelé que ce thème est inscrit dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine et au Programme d’actions du gouvernement (Pag) 2016-2021 du Bénin. Il a suggéré que l’Afrique prenne le leadership dans la mise en œuvre de la connectivité en Afrique sous ses quatre dimensions et que ses programmes relatifs à la connectivité s’inscrivent dans le cadre du partenariat public-privé. En prélude à ce panel, le chantre de la diplomatie béninoise a discuté avec son homologue japonais, Taro Kono, sur les parfaits liens de coopération entre le Bénin et le Japon. Il s’est aussi entretenu avec plusieurs personnalités dont le président de l’Ong Rba international, Nobuhiro Kume, avec qui il a discuté du projet d’accord de partenariat pour des bourses de formation au Japon de jeunes béninois. Il a aussi rencontré l’honorable Natsuo Yamaguchi, membre de la Chambre des conseillers du parlement japonais et président du parti « Nouveau Komeito » de la coalition au pouvoir, l’honorable Ichiro Aisawa, président de la Ligue d’amitié Japon-Afrique, le gouverneur de la ville d’Osaka accompagné respectivement de Sakakibara Sadayuki, président du comité de candidature de la ville d’Osaka pour l’Exposition universelle 2025, et Kounoike Kazusue, membre de la Chambre de commerce et d’industrie d’Osaka. Lors des échanges, le chef de la diplomatie béninoise a lancé un vibrant appel à la partie japonaise pour un renforcement des relations d’amitié et de coopération qui lient les deux pays, et plaidé pour une meilleure visibilité du Bénin au Japon. Il a saisi cette occasion pour rassurer ses interlocuteurs sur l’environnement et le climat favorable des affaires au Bénin, en portant à leur connaissance la note B+ attribuée au Bénin par l’Agence de notation Standard & Poor’s et l’augmentation de la productivité cotonnière obtenue en 2018. Il a en outre exhorté les entrepreneurs japonais à investir au Bénin, notamment dans le cadre du partenariat public-privé. Aurélien Agbénonci, a bouclé son séjour japonais par une rencontre avec le personnel de l’ambassade du Bénin près le Japon.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *