.
.

Le triomphe de la vérité

.

Championnat d’Afrique de gymnastique aérobic: Les gymnastes béninois entrent dans l’histoire


La délégation béninoise dirigée par le président Léonide Isidore Gbaguidi de retour au Bercail Ph: P. L.

10 médailles. C’est la moisson faite par les gymnastes béninois ayant pris part au championnat d’Afrique de gymnastique aérobic. Les protégés de Léonide Isidore Gbaguidi, président de la fédération béninoise de gymnastique, ont fait parler non seulement leur talent, mais aussi du Bénin, une fois encore.

Les athlètes ayant composé l’équipe nationale de gymnastique aérobic du Bénin sont de retour au bercail, les cous garnis de médailles. En effet, ayant pris part du 04 au 14 septembre 2018, au stade de préparation ainsi qu’au championnat d’Afrique de gymnastique, les Ecureuils du Bénin sont sortis grands. Ils ont décroché un total de10 médailles, soit 3 en Or, 5 en Argent et 2 de Bronze. Une prouesse à mettre à l’actif de Rodrigue Thachegnon Ahissou (1 en Or et 2 Argent), Amdivie Tona Kouhounha (2 en Or et 1 argent), Fernand Dieudonné Kitty (1 en Argent et 1 en Bronze) et Alexandrine Clarita Gninou (1 en Argent et 1 en Bronze). Ainsi, ils ont décroché chacun au moins deux médailles. Ce qui ne surprend pas le directeur technique national adjoint, Innocent Yaka. Puisque selon lui, les jeunes Béninois avaient les aptitudes pour s’offrir les métaux précieux quand bien même il y avait des champions d’Afrique en titre présents lors de la compétition. «Nous savons qu’on devait ramener des médailles au pays pour faire honneur à notre pays. C’est ce qui nous a motivés à dérouler tout simplement, sans avoir peur de qui que ce soit. Et à l’arrivée, on est tous heureux», a déclaré Amdivie Tona Kouhounha. Tout heureux, le Président de la Fédération béninoise de gymnastique, Président de la Zone 2 Afrique et 2ème vice-président de l’Union Africaine de Gymnastique, Isidore Léonide Gbaguidi, l’est aussi. Dans la mesure où, ce sacre est un rêve réalisé pour lui. «Les gens sont surpris des performances de ces jeunes gens. Moi je ne le suis pas. Car, je savais que cela allait arriver. Parce que nous y avons travaillé», a souligné le président, très fier de la combativité et du rendu de ses protégés. Ces prouesses sont les deuxièmes de rang que réalisent les gymnastes béninois qui ont rallié Cotonou dans la matinée du samedi 15 septembre 2018, via l’aéroport cardinal Bernardin Gantin, après celle réussie lors des jeux africains de la jeunesse en Algérie, il y a quelques semaines. Ils méritent donc une attention particulière de la première autorité du sport béninois, en l’occurrence, le ministre en charge des sports, Oswald Homeky.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
3Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *