.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mois du vivre ensemble au Bénin: Le Brao-Oif lance 5 rencontres d’échanges au profit des jeunes


Dr Eric Adja, Directeur du bureau régional pour l’Afrique de l’ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie (Brao-Oif), au milieu des autorités de MTCS

Le bureau régional pour l’Afrique de l’ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie (Brao-Oif), en collaboration avec le Bénin, organise une série de rencontres d’échanges, au profit des jeunes et des femmes. Ceci, en préparation au 17ème sommet de la Francophonie qui se tiendra du 11 au 12 octobre 2018 en Arménie. Et le lancement de ladite série de rencontres a eu lieu ce vendredi 14 septembre 2018, au ministère du tourisme, de la culture et des sports. C’est à travers une cérémonie inaugurale présidée par le directeur de cabinet du ministre, Ernest Guillaume Sossou, en présence du directeur du directeur de la Brao-Oif, le docteur Eric Adja. Ce dernier ayant pris la parole en premier, a d’abord salué l’engagement du gouvernement béninois qui est le premier des pays membres de la Francophonie à avoir signé l’accord-cadre le 14 décembre 2017, pour faire de cette initiative lancée par la secrétaire générale de la francophonie, Michaelle Jean, un véritable outil pour la consolidation de la paix dans le monde. Puisque, selon lui, deux ans après le lancement de cette initiative, la persistance des situations de crise et la résurgence des tentatives de repli sur soi, rendent plus que jamais pertinent et pressant, l’appel à l’engagement pour l’action commune. Car, souligne-t-il, il faut qu’on apprenne à œuvrer ensemble afin de constituer un front commun face aux discours et aux actes de haine, de division, d’exclusion et de rejet de l’autre. C’est d’ailleurs pour cela que, tout en saluant l’engagement et l’implication de la jeunesse francophone qui ne s’est pas fait prier pour répondre à l’appel de Michaelle Jean, il a invité les participants de cette première des cinq rencontres d’échanges attendues, à s’imprégner des valeurs du « vivre ensemble » et à avoir des comportements citoyens vecteurs de solidarité, de liberté et de diversité.

Le réel engagement des jeunes souhaité

Il a alors laissé entendre : «Vous serez appelés à développer l’esprit d’équipe. Vous êtes donc appelés à faire preuve d’ouverture d’esprit, d’esprit de partage et de paix ». Le 17ème sommet de la Francophonie à Erevan (Arménie) traitera justement de la question. Puisque le thème de ce rendez-vous mondial des pays ayant en partage la langue française porte sur le thème : «Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de la prospérité pour l’espace francophone ». Pour sa part, le directeur de cabinet, Ernest Guillaume Sossou, a souligné que le «Libres ensemble» est une vaste campagne de mobilisation aux valeurs de fraternité, de paix et de solidarité. Il incite les jeunes à s’engager massivement pour faire entendre leurs voix et manifester leur attachement au vivre-ensemble, à la diversité, à la liberté et à la vie par tous les canaux de communication possibles. Il s’est par la suite réjoui de la forte mobilisation des jeunes autour de cette activité qui consacre le lancement de la série des rencontres d’échange. «Cette mobilisation que vous avez ce jour, donne raison au gouvernement qui a signé cet accord de Libres ensemble », a précisé le directeur de cabinet qui ajoute qu’ «il faut être libre. Mais il faut qu’on soit ensemble». Raison pour laquelle, il a invité les populations, surtout les jeunes, à se joindre aux organisateurs pour faire des étapes de Porto-Novo (20 septembre), de Parakou (25 septembre), de Comè (27 septembre) et enfin de Cotonou au ministère des affaires étrangères et de la coopération (28 septembre), une réussite totale.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *