.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entrée en fonction après appel à candidatures: Le nouveau Dg Laurent Hounsa s’engage à réformer l’INSAE


Passation de Charge entre Armelle Meangoua, la DG sortante et le DG entrant de l’Insae, Laurent Hounsa

En fonction à la Bceao, chargé des services statistiques jusqu’à sa nomination en Conseil des ministres le mercredi 22 août 2018, Laurent Mahounou Hounsa a pris service le lendemain, jeudi 23 août 2018, en qualité de Directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae). Promu à ce poste à la suite d’un appel à candidatures organisé pour la première fois dans l’histoire de l’Insae depuis sa création, Laurent Mahounou Hounsa, statisticien de formation, vient pour gagner un pari, celui d’œuvrer pour que l’institut devienne l’un des meilleurs de l’Afrique. Il s’y est d’ailleurs engagé publiquement. En installant Laurent Hounsa dans ses fonctions, le directeur de cabinet du ministre en charge Plan et du développement, en présence des membres du cabinet, du conseil d’administration et du personnel de l’Insae lui a rappelé sa mission qui se résume à reformer l’institut. Laurent Hounsa s’est dit prêt à relever les défis en vue d’aboutir au changement pour faire de l’Insae, une locomotive du train de réformes impulsées par la claire vision du Président de la République, Patrice Talon. Pour lui, il faudra adapter la structure aux nouvelles exigences de collecte, de traitement, de production et d’analyse des informations disponibles dans le système statistique, dans un environnement devenu très exigeant. L’aboutissement de ces objectifs passe nécessairement par le renforcement au plan interne, la promotion de l’excellence, du travail bien fait, de la compétence, la proactivité, l’esprit d’équipe, la loyauté, la transparence, l’intégrité, l’observation de règles de déontologie, l’exemplarité et la discipline. Laurent Hounsa devra aussi engager avec ses collègues de la maison des statistiques, de profondes réflexions sur l’orientation de l’activité statistique du Bénin. Ces réflexions devront aboutir au meilleur fonctionnement du Système Statistique National, à garantir une production statistique de qualité en adéquation avec les exigences des normes internationales et adaptée aux besoins des utilisateurs, pour une meilleure planification et un développement du Bénin et de citoyen béninois. « Je voudrais rappeler que nos efforts doivent être orientés vers les résultats, sur la base de notre feuille de route, de la déclinaison des actions et sous actions, ainsi que du chronogramme attaché à chaque acteur. Ce travail précis à faire en amont et à revisiter périodiquement servira de prérequis pour dynamiser l’action de notre Institut et lui permettre ainsi d’accomplir pleinement sa mission. Dans les jours, semaines et mois à venir, nous nous attèlerons ensemble tout d’abord à transformer en actions notre part d’engagement dans le Programme d’Action du Gouvernement porté par le Président de la République et notre Ministre de tutelle », a indiqué Laurent Hounsa. Il s’engage également à travailler à la révision de l’ensemble des textes législatifs et règlementaires qui organisent l’activité statistique dans notre pays et appliquer les réformes qui permettront d’adapter l’Insae aux enjeux du développement socioéconomique du Bénin dont il doit être un artisan majeur. « Je m’attacherai à mériter la confiance qui m’est accordée. Je m’emploierai avec loyauté, vigueur, rigueur et intégrité, à contribuer au renouveau nécessaire de notre système statistique afin d’en faire une référence sur l’échiquier international », promet-il. Laurent Hounsa prend ainsi les rênes de l’Insae des mains d’Armelle Ahamidé Meangoua qui assurait depuis 4 mois l’intérim de l’institut. Avant de passer service à son successeur, Armelle A. Meangoua a dressé un bilan de son bref passage à la direction de l’Insae et remercié le Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané pour la confiance placée en elle.

Qui est Laurent Hounsa ?

Né le 12 août 1969 à Aguégué Donoukpa, Laurent Mahounou Hounsa est un statisticien économiste, spécialiste en politique économique et analyse des projets. Après de brillantes études, il a entamé sa carrière professionnelle à la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), en 1996 avec un poste d’économiste au service des études – Agence Principale de la Bceao à Cotonou, avec pour rôle d’assurer, entre autres, le suivi des Relations du Bénin avec les Institutions de Bretton-Woods, des finances publiques et de l’évolution de la dette extérieure et la participation à l’élaboration des programmes monétaires du Bénin. De 2004 à 2009, il assure le poste de Statisticien à la Direction des ressources humaines à la Bceao, puis, de Fondé de Pouvoirs à la Direction de la Recherche et des Statistiques de 2009 à 2014. Son expertise, sa clairvoyance, sa rigueur dans le savoir-faire en vue de parvenir à un bon résultat ont lourdement pesé dans le choix de le porter au titre de Chef du service de la balance des paiements à la Direction des statistiques à la Bceao. Une nouvelle fonction qui lui permet d’assurer, entre autres, la coordination de l’élaboration et de l’analyse de la balance des paiements régionale, du passage des pays de l’Uemoa aux normes internationales de diffusion des données (Sgdd, Nsdd et Sgdd-a), de la réalisation de diverses études et notes économiques, la coordination et la conduite en collaboration avec la Cnuced, du projet de la mise en place dans l’Uemoa du dispositif de l’élaboration des statistiques du commerce international des services.

Quelques extraits de son discours à la cérémonie d’installation

« Je sais que le Ministre d’Etat tient à la réforme de l’Institut National de la Statistique et de l’Analyse Economique (Insae) et plus globalement à celle de l’ensemble du Système Statistique National. Je m’attacherai à mériter la confiance qui m’est accordée. Je m’emploierai avec loyauté, vigueur, rigueur et intégrité, à contribuer au renouveau nécessaire de notre système statistique afin d’en faire une référence sur l’échiquier international… Les défis à relever par l’Insae demeurent importants. Ils nous interpellent tous. Ils nous invitent à la conduite efficace du changement pour faire de notre structure une locomotive du train de réformes impulsées par la claire vision du Président de la République. L’Insae se doit en effet de rendre disponibles les informations et les analyses nécessaires à la prise de décisions pertinentes aux fins d’un développement économique harmonieux de notre pays… Je voudrais rappeler que nos efforts doivent être orientés vers les résultats, sur la base de notre feuille de route, de la déclinaison des actions et sous actions, ainsi que du chronogramme attaché à chaque acteur. Ce travail précis à faire en amont et à revisiter périodiquement servira de prérequis pour dynamiser l’action de notre Institut et lui permettre ainsi d’accomplir pleinement sa mission… Dans les jours, semaines et mois à venir, nous nous attèlerons ensemble tout d’abord à transformer en actions notre part d’engagement dans le Programme d’Action du Gouvernement porté par le Président de la République et notre Ministre de tutelle… »

Alphonse KOUNOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *