.
.

Le triomphe de la vérité

.

Eliminatoires CAN 2019/Match Togo-Bénin: Les Ecureuils à Lomé pour démentir l’histoire


Les Ecureuils A en route pour Lomé

Le dimanche 9 septembre 2018, les équipes de football du Togo et du Bénin vont s’affronter dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Can 2019. Un match qui s’annonce étincellent tant sur le terrain que dans les gradins. Et pour cause, les deux formations ont le même objectif. Du côté des Ecureuils, l’objectif est de gagner afin de garder les chances de qualifications pour Cameroun 2019 intactes. Car, victorieux lors de la première journée, sur la Gambie 1-0, les Béninois rêvent d’enchainer pour continuer de faire la course en tête dans le groupe. L’autre chose, c’est qu’une victoire des poulains de Michel Dussuyer sonnera comme une victoire sur le signe indien dans la mesure où, les Ecureuils n’ont jamais battu les Eperviers sur leurs propres installations. La dernière confrontation entre les deux pays en compétitions sénior, avait vu la victoire des Eperviers (2-1), le 3 septembre 2006. Si pour les Ecureuils, il s’agit aussi de gagner pour offrir au peuple béninois, mais surtout au nouveau comité exécutif de la Fbf que préside Mathurin de Chacus sa première victoire, pour les Eperviers qui ont raté leur entrée dans ces éliminatoires face à l’Algérie, ce match est à ne pas perdre sous aucun prétexte ; puisqu’une victoire à domicile leur permettra de refaire leur retard, mais aussi de se réconcilier avec leur public, après une CAN 2017 ratée.

La Fbf appelle au fair-play
Les confrontations entre le Bénin et le Togo se sont toujours déroulées dans une ambiance particulière. Surtout depuis la défaite 4-1 des togolais au stade de l’amitié de Kouhounou le 17 juin 2007. Car, les faits qui ont émaillé ce duel reviennent toujours sur tapis. Tous récemment, chez les locaux, le Bénin a éliminé le Togo aux tirs aux buts (8-7) après des nuls 1-1 à l’aller comme au retour. Une élimination contestée par les voisins de l’Ouest. Au vu de cela, une tension risque de monter à nouveau entre les supporters des deux équipes. C’est pourquoi des appels au fair-play sont lancés par certaines structures notamment la Fbf qui, dans un communiqué, a invité les supporters à éviter de répondre aux provocations et à savoir célébrer en cas de victoire du Bénin. Le Conseil national des supporters du Bénin (Cns-Bénin) et l’Association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs), en ont fait de même avec comme espoir que leur message soit compris de tous.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
6Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *