.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tricherie sur âge des joueurs: Le Bénin retourne sur ses traces d’il y a 4 ans…


En 2014, suite à une réclamation du Mali contre 4 joueurs béninois, toujours dans la même catégorie, le pays a été disqualifié. Alors que les cadets béninois venaient de valider leur billet pour la phase finale de l’édition 2015 de cette Can. Pour rappel, c’est l’équipe malienne qui a fini championne d’Afrique et est montée sur le podium à la coupe du monde). Cette disqualification avait eu des conséquences énormes. Le Bénin avait été sorti pour 2ans de toutes les compétitions de catégorie d’âge. Ainsi, les U17 comme les U20 et U23 béninois n’avaient plus de chance de prendre part aux activités de la Caf et de la Fifa entre septembre 2014 et septembre 2016. A cette époque, on a parlé de faute administrative. Mais cela n’avait pas empêché les instances faitières de frapper fort. Le ministre d’alors, Safiou idrissou et le gouvernement n’ont pas tardé à retirer l’agrément à la Fbf en conseil des ministres. Ce faisant, aucune lumière n’a été faite sur la situation et les responsabilités n’avaient pas été situées. Cela voudra-t-il dire que ce premier forfait n’a pas eu d’auteur ? Et voilà ! Quatre ans plus tard, on tombe dans les mêmes travers. Et cette fois, de la pire des manières. Car, non seulement dix joueurs ont été démasqués, mais c’est après une vérification de l’instance elle-même. Pourtant des millions ont été engloutis pour que le Bénin se dote d’une sélection  sans reproche. Hélas ! Rien n’a changé. Au contraire, la situation s’est empirée. Aujourd’hui, face au drame, il urge que les coupables soient identifiés afin de décourager le fait à jamais.

Le Bénin encore out de toutes les compétitions internationales de catégorie d’âge ?

Cela est plus qu’une évidence. Car, déjà en application de l’article 33.11 du règlement de cette compétition, le Bénin est d’office disqualifié. Puisque selon le règlement, toute fédération de football coupable d’une erreur administrative en matière d’enregistrement ou d’indication des dates de naissances sans intention délibérée de tromper ou de tricher, écope d’une disqualification sur le champ. Ce qui a occasionné le retour au bercail de la sélection cadette. Mais, suite à l’article 33.11, il y a les dispositions de l’article 37 des règlements, notamment le paragraphe 2 stipule que : «Pour toute erreur administrative en matière d’enregistrement ou d’indication des dates de naissance sans intention délibérée, la fédération concernée sera suspendue pour deux ans de toutes les compétitions à catégorie d’âge de la CAF ». Ainsi, toute comme 2014, la fédération béninoise ne pourra donc pas pour les deux années à venir aligner des équipes dans les compétitions à catégories d’âge de la CAF que sont les U17, les U20 et les U23.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Tricherie sur âge des joueurs: Le Bénin retourne sur ses traces d’il y a 4 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *