.
.

Le triomphe de la vérité

.

Développement à la base: Gogotinkponmè prend son destin en main


Tous les membres du bureau élu de l’APG

A la faveur d’un congrès constitutif tenu dans la localité le samedi 25 août dernier, les filles et fils du village semi-lacustre de la région du lac Ahémé ont mis sur les fonts baptismaux un creuset dénommé : Association pour le Projet de Gogotinkponmè (APG). Sa naissance a mobilisé, cadres et citoyens de divers secteurs d’activité. A l’occasion, Jean Placide Agbogba, natif du milieu a souligné et salué les efforts du comité d’organisation et de la communauté toute entière qui arrivent ainsi à bon port, à la satisfaction de tous. Ce faisant, nul doute que Gogotinkponmè va servir d’exemple pour les autres villages de la commune de Kpomassè croit cet élu, chef d’arrondissement d’Agbanto.
Le comité d’organisation mis en place en début d’année, à l’initiative d’un membre de la communauté, le jeune Dieudonné Metonou a su mobiliser et faire converger les énergies des uns et les autres. Les congressistes ont également reçu un message spécial de soutien de la part du professeur, Paul Adanhounme Agbogba à la retraite. Délivré par Guy Amoussou, ce message a permis aux participants de retenir combien les résolutions de leurs assises seront déterminantes dans la quête d’un mieux être collectif des habitants de Gogotinkponmè.
Pour le tout premier président de l’APG, « L’heure du décollage de la promotion du village de Gogotinkponmè a sonné ». Célestin Ezin a rappelé les efforts de feus Gaspard Metonou et Séverin Agbaholou pour mettre Gogotinkponmè sur orbite. Il a salué leur mémoire avant de remercier toute la population pour sa participation active aux travaux préparatoires. Il a également rassuré les congressistes quant à l’avenir de cette association. « C’est maintenant que le plus dur commence. Le bureau ne dormira pas sur ses lauriers » s’est il engagé.
Il faut noter que la journée de ce samedi 25 août 2018 a démarré par une action de grâce. Elle a été dite par le curé de la station Saint-Michel de Gogotinkponmè. Dans son homélie, le père Addra a insisté sur la valeur de l’amour qui justifie la prise des initiatives à l’image de celle de ce congrès pour porter les actions de développement de la cité. La chapelle de la famille chrétienne est en chantier. Et les fruits de la collecte de fonds à l’issue d’une quête spéciale appelée Zindô devront être destinés à l’achèvement de la construction. Deux cents soixante et treize mille FCFA en espèce et des promesses de divers dons ont été mobilisés à l’occasion.
Dans la même dynamique, le comité d’organisation de ce congrès, a lancé une activité de protection de la berge du chenal Aho du lac Ahémé qui longe le village. Des dizaines de personnes ont pris part à cette opération baptisée ‘’Plantons un cocotier pour l’APG.’’Elle a permis de mettre en terre près 200 plants aux abords de la voie principale qui serpente Gogotinkponmè.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
1Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *