.
.

Le triomphe de la vérité

.

6ème Conférence des entrepreneurs chinois et africains: La « Ceinture et la Route », un nouveau projet de la Chine pour l’Afrique


Les Chefs d’Etat présents au sommet

La ville de Beijing, en Chine, a servi de cadre à la 6ème Conférence des entrepreneurs chinois et africains. Ce dialogue de haut niveau entre les dirigeants chinois, africains et représentants d’entreprises, tenu le lundi 3 septembre 2018, après l’ouverture du 3ème Forum de la coopération entre la Chine et l’Afrique, a été l’occasion pour l’Afrique de bénéficier de plusieurs opportunités de Chine. Il s’agit, entre autres, de la « Ceinture et la Route ». Dans son discours d’ouverture sur le thème « Marcher ensemble vers la prospérité », le président chinois, Xi Jinping a fait savoir la nécessité de construire une voie de développement de haute qualité adaptée aux conditions nationales, inclusive et bénéfique pour tous. « Parvenir à la prospérité commune pour les peuples de toutes les nations, dont les Africains, est une partie importante de la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. L’Afrique est une extension du développement historique et naturel de «la Ceinture et la Route», et constitue un acteur important de cette initiative », a indiqué le président. Pour lui, cette ambition ne constitue pas une immixtion, ni une exigence de la Chine dans les affaires internes des pays africains. « La coopération Chine-Afrique dans le cadre de cette initiative cible les infrastructures inadaptées et d’autres contraintes clés pesant sur le développement de l’Afrique, orientant les fonds «là où ils comptent le plus», a fait noter le président chinois. Pour y arriver, il convie les entrepreneurs du monde entier, dont ceux de l’Afrique, à investir et à se développer en Chine et encourage les entrepreneurs chinois à explorer et développer des affaires en Afrique, afin de promouvoir conjointement «la Ceinture et la Route» », a-t-il souligné. L’autre action phare de la Chine envers l’Afrique est l’octroi de 60 milliards de dollars américains supplémentaires au développement économique des pays africains sous forme d’aide gouvernementale, d’investissements et de financements dans les secteurs de la promotion industrielle, de la connectivité des infrastructures, de la facilitation du commerce et du développement écologique. Cette enveloppe financière vise à mettre en œuvre 8 initiatives au cours des 3 prochaines années afin d’accroître le volume des investissements en Afrique. Ces initiatives couvrent les aspects tels que la promotion industrielle pour augmenter les investissements en Afrique, la connectivité des infrastructures, le renforcement du secteur agricole, la facilitation du commerce, le développement écologique, la construction de la capacité par l’octroi des bourses de formation, la santé, les échanges entre les peuples, et enfin, la paix et la sécurité.

Alphonse KOUNOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *