.
.

Le triomphe de la vérité

.

Renforcement du système d’alimentation en eau potable: Dassa, Glazoué, Savalou, au cœur d’un vaste programme d’accès à l’eau


Les ministres de l’eau et de la défense, inaugurant une adduction d’eau villageoise à Dassa

La journée du mardi 14 août 2018 a été consacrée au département des collines, dans le cadre de la visite des chantiers de projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable dans les villes et zones péri-urbaines du Bénin, engagée par le ministre de l’eau et des mines, Samou Séïdou Adambi. A Dassa comme première étape de la journée, le maire de cette ville, Nicaise Fagnon a d’abord fait visiter le château de 300m3, nouvellement construit sur fond Fadec non affecté 2017, avec l’appui de l’association Mj pour l’enfance. Ce château alimente un nombre important d’adductions d’eau villageoise dont l’une a été mise en service par la délégation ministérielle au grand bonheur des populations. En dehors de ce château, la commune de Dassa Zoumé bénéficie d’un projet d’approvisionnement en eau potable par l’exploitation des eaux souterraines financé par le peuple japonais et le gouvernement béninois. Ce projet a déjà implanté à quelques mètres du camp du 5ème Bataillon Interarmées de Dassa, un centre de traitement et de distribution d’eau. Une visite sur le site puis au camp militaire a permis au ministre de l’eau de solliciter la présence des hommes en uniformes sur le site pour sa sécurisation. Ce qui, en contrepartie permettra au camp du 5ème Bataillon Interarmées de bénéficier, tout comme le village Ayédoun, au plus vite, du raccordement du réseau. Sur un autre site financé par le Fadec réaffecté dans la commune de Dassa Zoumé, les forages sont terminés, le site de traitement est achevé et n’attend que le raccordement aux populations sur l’aide de la Soneb. Le directeur général de la Soneb, Camille Dansou a pris l’engagement de mettre la pression aux cabinets d’étude afin de raccorder au plus vite l’eau aux populations. Le ministre Samou Adambi dans ce périple de Dassa, a été en compagnie du ministre de la défense, Armand Nouatin, de son collègue de l’agriculture, Gaston Dossouhoui et de l’honorable Jean Eude Okoundé. Le maire de Dassa, Nicaise Fagnon, a salué l’engagement du gouvernement à apporter l’eau aux populations. Il a fait le vœu du raccordement électrique sur les différents sites, afin de rendre fonctionnelles les installations. Le ministre Gaston Dossouhoui est revenue quant à lui, sur l’importance de l’eau dans la vie d’un être humain et a invité les populations à bien entretenir les ouvrages. « L’eau, c’est la vie. Celui qui vous donne l’eau, vous a donné la vie. Le président Talon a pris l’engagement de donner l’eau à tous les Béninois et il s’y emploie par tous les moyens. L’eau sera dans tous les robinets d’ici à là et ensuite suivont les autres projets », a martelé le ministre de l’eau, Samou Adambi.
Glazoué et Savalou, l’eau sera bientôt dans les robinets
De l’étape de Dassa Zoumé à Glazoué, la délégation conduite par les trois ministres ayant à leur tête le ministre de l’eau, Samou Adambi s’est agrandi avec le maire de Glazoué, des sages de la commune et des techniciens. Tout comme à Dassa, le maire de Glazoué a remercié le gouvernement pour le projet d’approvisionnement en eau potable par l’exploitation des eaux souterraines financé par le peuple japonais et le gouvernement béninois. Ce projet offre à la commune de Glazoué, un château d’une capacité de 200m3 avec deux forages de 20 et 06m3 l’heure. Pour le maire Dagoué Comlan Jacques, « le débit espéré des forages n’a pas été escompté mais avec le Centre de traitement et de distribution le château pourra desservir les populations environnantes. A Savalou, l’euphorie de la fête du 15 août, la fête de l’Igname n’a pas laissé indifférente la délégation ministérielle. Un tour au palais royal de Savalou a permis aux ministres de dire leur civilité au roi de Savalou et de lui expliquer l’objet de leur passage à Savalou. Ils ont chaleureusement été accueillis par le premier ministre de la cour royale en la personne du ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence, Pascal Irénée Koupaki. Là également, la délégation ministérielle s’est agrandie par l’arrivée de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Odile Atanasso. Ensemble, les quatre ministres et leurs suites ont procédé au lancement des travaux de plusieurs forages qui vont bientôt desservir la commune de Savalou.

 

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *