.
.

Le triomphe de la vérité

.

11ème Rencontre avec le corps diplomatique: Une nouvelle approche pour rendre la coopération plus efficace


Le ministre des Affaires Etrangères, Aurélien Agbénonci, lors de son allocution

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération Aurélien Agbénonci a rencontré l’ensemble du corps diplomatique et consulaire accrédité au Bénin, le mercredi 1er août 2018, à la Villa Livingstone, à Cotonou. Occasion pour lui d’annoncer une nouvelle approche de suivi des interventions des partenaires du Bénin en vue de rendre plus efficace la coopération. Il s’agit, selon Aurélien Agbénonci, pour les services béninois des affaires étrangères de faire un suivi des projets en cours ou en instance, basé sur une approche matricielle. Autour du déjeuner de l’indépendance organisé à cet effet, le chef de la diplomatie béninoise s’est félicité de « la qualité de travail et de l’accueil positif que vos pays réservent au souhait que nous avons exprimé à plusieurs occasions de nous inspirer de vos expériences réussies dans différents domaines ». Pour le ministre Aurélien Agbénonci, il y a eu des avancées notables lors de cette année diplomatique 2017-2018 qui s’achève par cette onzième rencontre. Il a exprimé la gratitude du peuple béninois et du Président de la République pour les efforts inlassables déployés à la tête des missions pour renforcer la qualité des relations diplomatiques et leur imprimer un nouveau dynamisme, dans le contexte du Bénin révélé et des ambitions du Chef de l’Etat pour le pays.
Lors de cette rencontre, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a fait, non seulement, le point de ses activités mais aussi et surtout celles du chef de l’Etat le président Patrice Talon. Il a insisté sur la lutte implacable contre la corruption et les faux médicaments. Aurélien Agbénonci a, par ailleurs, rappelé que le chef de l’Etat s’est exprimé sur cette question le 22 mai 2018 à Genève lors de la Conférence internationale sur l’accès aux médicaments et autres produits médicaux de qualité en Afrique francophone. Il s’agit d’un défi pour la santé publique, l’intégrité des systèmes économiques et l’équité dans l’accès aux médicaments. Il n’a pas oublié de signaler les questions au cœur des préoccupations nationales. Pour sa part, Mme Sandi Sahadi Abdou, ambassadeur du Niger près le Bénin, doyenne d’âge du Corps diplomatique et du Groupe africain a décerné un satisfecit au chef de l’Etat. « Nous sommes témoins, depuis l’arrivée à la magistrature suprême du président Talon, une nouvelle dynamique a été imprimée au développement économique et social du Bénin, avec l’adoption du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag) », a-t-elle déclaré. Selon la doyenne d’âge du Corps diplomatique, la mise en œuvre du Pag commence à produire ses effets dans les secteurs sociaux de base, dans les infrastructures, dans la lutte contre la corruption, etc. Elle a informé que le Corps diplomatique et les responsables des organisations internationales suivent avec un vif intérêt la mise en œuvre du Pag et qu’ils ne ménagent aucun effort pour un plaidoyer auprès de leurs pays et organisations en vue d’appuyer les efforts du gouvernement dans sa quête d’un mieux-être en faveur des populations béninoises. La diplomate a, enfin, salué la contribution inestimable du ministère des affaires étrangères et de la coopération dans la promotion de l’image du Bénin à l’extérieur et la visite d’importantes personnalités politiques au Bénin.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page