.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entretien télévisé de Patrice Talon lors de la fête nationale: Le Chef de l’Etat dévoile son plan pour la réorganisation du ‘’Kpayo’’


Le président Patrice Talon

Sans langue de bois, Patrice Talon a dévoilé sa stratégie dans le cadre de la lutte contre les produits pétroliers de contrebande. C’était dans la soirée du mardi 31 juillet au cours de l’entretien qu’il a accordé à la presse nationale, en marge de la célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance du Bénin. L’essence frelatée, communément appelée ‘’Kpayo’’, reste un véritable problème social au Bénin. Tout comme ses prédécesseurs, Talon a annoncé la réorganisation de cette activité, à la différence près qu’il propose, lui, un plan novateur. Selon lui, ce n’est pas l’activité qu’il faut supprimer, mais les sources d’approvisionnement. L’activité selon les dernières statistiques au Bénin, fait vivre de millions de personnes et les différentes actions menées pour en venir au bout paraissent à ce jour, inefficaces. Selon Patrice Talon, « ce commerce est exercé par des gens qui n’ont pas l’équipement approprié et s’approvisionnent dans des circuits de contrebande. Cette réorganisation ne pourra pas être faite du jour au lendemain, mais en accompagnant les acteurs qui sont déjà recensés de façon discrète ». Il poursuit: « Nous allons les faire rentrer dans le formel. Après, nous allons formaliser les sources d’approvisionnement. Cela permettra d’agréer leurs fournisseurs afin qu’ils se ravitaillent par voie légale». Le Bénin est en train de mettre en place un programme de fourniture de mini stations mobiles, afin de freiner les impacts négatifs de ce commerce sur l’environnement et la santé. Sur les prix, le Chef de l’Etat a annoncé que selon le plan en préparation, les prix de vente de ce produit ne seront pas très éloignés des prix déjà pratiqués dans le circuit formel. Patrice Talon a tenu à rassurer les acteurs du secteur : « L’activité ne sera pas supprimée, mais les vendeurs devront s’aligner pour rentrer dans la nouvelle dynamique et formaliser leur commerce ».

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *