.
.

Le triomphe de la vérité

.

Trois questions au DG Nazaire Hounnonkpè: « La Police Républicaine est dans la pro-activité »


DG Nazaire Hounnonkpè

Le Directeur Général de la Police Républicaine, Nazaire Hounnonkpè est intervenu sur le plateau de la télévision nationale le dimanche 22 Juillet 2018. Il s’est exprimé à propos du plan de sécurité intérieure. Lire l’intégralité de son intervention.

 

Vous êtes le Directeur Général de la Police Républicaine. Depuis la création de cette unité, qu’est-ce qui a changé selon vous dans le système sécuritaire béninois ?

 

On a amélioré le taux de couverture avec des agents postés un peu partout sur le territoire. On a systématisé la sécurisation des corridors avec des patrouilles 24h/24. Nous avons aussi changé totalement la manière de travailler. Dans un passé pas très lointain, les unités étaient beaucoup plus enclines à faire de la police judiciaire. Donc les commissariats et les brigades étaient beaucoup plus perçus comme un prolongement du parquet donc des boîtes de réception de plaintes. Mais aujourd’hui c’est l’inverse, nous sommes dans la pro-activité. Il faut occuper le terrain et surtout anticiper. Ne pas attendre qu’il faut qu’il ait d’abord des victimes. On privilégie la prévention avec des patrouilles dissuasives de jour comme de nuit.

 

Est-ce à dire que les citoyens ne doivent plus avoir des craintes quant à leur sécurité ?

 

En dehors de ça, on fait l’effort pour soigner notre image. Créer un climat de confiance entre les populations et la police républicaine. La police est le premier compagnon de l’homme en temps normal. On essaie d’expliquer aux agents la nécessité d’enlever de leur tête la perception selon laquelle après eux sur la terre il n’y a plus personne. Nous sommes un service public et chaque citoyen qui rencontre un policier ou une patrouille doit se sentir à l’aise. On a complètement changé cette manière de travailler car il faut qu’on se mette dans notre rôle de protecteur des personnes et de leurs biens et d’assistance. D’ici quelques années, la police ne sera plus redoutée même si la loi elle, sera davantage redoutée.

 

Parlez-nous des dispositifs que vous mettez en place pour coordonner tout cela ?

 

Il a été également mis en place au niveau du Ministère de l’intérieur un numéro vert (166) que vous pouvez appeler 24h/24. Le gouvernement a mis les moyens et au plus 10 minutes après votre appel, une équipe de patrouille doit pouvoir être à votre disposition. Depuis des années l’ex police nationale comme l’ex gendarmerie nationale n’avait jamais disposé d’un système de transmission mais aujourd’hui le gouvernement a débloqué plus de quatre (04) milliards pour acheter les relais et le système de transmission a été entièrement réhabilité. Dès Août, quand nous allons procéder au lancement officiel, vous n’aurez plus des policiers au carrefour avec leur propre téléphone mais plutôt avec des talkies-walkies et ceci nous permettra d’être plus opérationnel. Nous devons aussi savoir que l’insécurité zéro n’existe nulle part. Chaque citoyen doit prendre conscience et éviter des comportements à risque.

La Rédaction

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *